Natacha Paquignon

Du 1er mars au 7 juillet 2019
Résidence Labo NRV / Coproduction

Depuis février 2019, Natacha Paquignon est accueillie en résidence au Labo NRV pour son projet Space Dances.

Projet

Space Dances est une œuvre numérique, chorégraphique et sonore pour tablettes tactiles.
Cette visite dansée d’un lieu en réalité augmentée prolonge la recherche de Natacha Paquignon sur les liens entre corps et environnement, ainsi qu’entre danse et technologie. Création in situ, elle s’inspire de l’histoire du lieu et propose une relecture de l’environnement dans lequel elle se déploie.

Space Dances est une recherche à la frontière du spectacle vivant et des arts visuels, une visite chorégraphique en réalité augmentée. Le public fait surgir les corps des danseurs sur l’écran d’une tablette tactile. Une application le guide à travers les différents espaces du lieu, le laissant déterminer une partie de son parcours. Ainsi, chaque spectateur participe à la fabrication de son expérience.

La danse est filmée avec une caméra à 360°. Le tournage s’échelonne de février à juillet 2019 dans plusieurs espaces intérieurs et extérieurs des Subsistances.

Plus d’informations sur le site du Labo NRV.

Biographie

Natacha Paquignon vient, par ordre chronologique, du judo, de la musique, de la danse, de l’anglais, de la recherche universitaire sur les pères pèlerins puritains aux Etats-Unis et la manière dont ils ont influencé les conceptions du corps, du Qi Gong et de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Ce parcours éclectique lui donne envie de développer une recherche sur la notion de frontière et sa dimension dialectique, contradictoire, sur ce qui est entre, cet endroit qui porte la promesse à la fois du dialogue et de frottements.

Elle cherche à rendre poreuse la frontière entre art et société, à inscrire sa démarche artistique dans son environnement sensible et social. Cette approche la mène à déplacer de plus en plus son travail de création dans des espaces publics, et à chercher des processus d’écriture qui incluent le public. Son travail se nourrit de rencontres et de coopérations avec des personnes situées en-dehors du champ chorégraphique: artistes visuels, sonores, programmeurs, chercheurs, usagers d’un espace commun, citoyens…

Aujourd’hui elle mène une recherche chorégraphique et numérique qui interroge la place des technologies dans l’environnement et la relation qu’elles entretiennent avec nous. Ou que nous entretenons avec elles. Elle s’intéresse au détournement des outils pour développer une relation poétique, loin de toute finalité utilitaire. Son écriture chorégraphique est une recherche sur la capacité à agir et réagir dans un environnement.

La plupart de ses créations sont des projets évolutifs conçus pour s’adapter en fonction des lieux et des personnes qui les habitent. La création artistique devient le lieu d’une expérience de la relation, à la fois dans son processus de création et lors des représentations. En se déplaçant ou non, le public choisit son point de vue, son engagement corporel dans son expérience de spectateur.

Crédits

Association Corps Au Bord / Compagnie Natacha Paquignon

Conceptrice du projet, co-auteure & chorégraphe : Natacha Paquignon
Co-auteur, artiste visuel : Raphaël Dupont
Artiste sonore : Valentin Durif
Vidéaste : Maxime Touroute
Danseurs : Lise Bois, Anita Mauro, Natacha Paquignon, Etienne Tripoz, Guillaume Lenoble

Partenaire pour la conception de l’application de réalité augmentée : MuseoPic

La captation vidéo est réalisée avec la caméra VUZE 360 mise à disposition par le labo NRV.