Marion Thomas

Résidence
Du 19 octobre au 6 novembre 2020

Marion Thomas est accueillie en résidence aux Subsistances pour son projet Kit de survie en milieu masculinisme qui sera présenté le jeudi 5 et vendredi 6 novembre aux SUBS.

Mon travail artistique explore les mondes virtuels : ceux des jeux vidéo, d’internet et de toute la culture qui y est associée (ce qu’on appelle la culture Geek). Je m’intéresse à la fois aux pratiques engendrées par ces mondes virtuels (incarner un avatar, discuter sur un forum…) et aux communautés qui s’y forment et s’y développent. Ces derniers temps, il y a une communauté que j’épie fréquemment sur internet : les incels (pour involuntary celibate). Ce sont des hommes qui se réunissent pour parler de leur haine des femmes. Le masculinisme (idée que la société est en crise parce que les femmes ont trop de pouvoir) et la misogynie trouve un élan de revitalisation sur internet, et notamment à travers cette communauté.

Marion Thomas, metteure en scène est née en 1986 en région parisienne. Après avoir obtenu un Master en littérature à l’Université de Nantes, elle se forme à la mise en scène à la Manufacture de Lausanne (Suisse). Elle y travaille principalement avec Robert Cantarella, Laurent Berger, Alain Françon et Philippe Quesne, Elle a été assistante à la mise en scène pour Joris Matthieu et Guy Alloucherie (compagnie HVDZ). Elle a pratiqué assidûment la danse contemporaine, le théâtre, la marionnette, la majorette anarchiste et la magie. Elle développe actuellement ses propres projets scéniques entre Nantes avec la compagnie FRAG et Lausanne avec Pintozor Prod. Elle a par exemple, créé une installation vidéoludique performée pour le Château des ducs de Bretagne, et coorganisé une recherche artistique pluridisciplinaire autour des imaginaires de la mer en partenariat avec l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer). Elle continue en parallèle à être interprète pour diverses compagnies françaises dont la Stomach Company, sélectionnée à Impatience 2018 pour TRTFF, actuellement en tournée, et des compagnies Suisses dont le BlackPoolClub. Depuis 3 ans, elle donne des cours de dramaturgie aux étudiants de Master en médiation internationale à l’Université de Nantes. Elle explore ainsi les formes d’hybridation théâtrale avec d’autres formes culturelles.