Groupe nuits

Ce qui nous lie
Cirque / Danse

Au carrefour du cirque et de la danse, Groupe nuits nous incite à prendre le temps d’observer, de faire ensemble, de nous mettre en contact, de sentir que nous sommes plusieurs plis issus d’un même tissu.

Trois individus dansent ensemble, reliés, à l’écoute, de l’autre, du groupe, du monde. Ils prennent place dans des espaces quotidiens, des lieux de vie, s’immiscent sur des terrains inattendus… Ils nouent un lien avec le public initial et les personnes rencontrées sur leurs chemins, au détour d’une ruelle, sur la place du marché, dans la cour de récré… Ils invitent à se déplacer, se mettre en mouvement, adopter un nouveau point de vue, prendre une place. Ces zones de rencontres chorégraphiques développent de multiples tentatives de mise en lien : de quelles manières sommes-nous reliés, comment le lien nous enracine, nous transcende ou au contraire, comment il s’amenuise, se fragilise… jusqu’à un point de rupture.

Ce qui nous lie est une succession de formes chorégraphiques courtes en solo, duo ou trio, qui proposent de multiples manières de se mettre en relation à travers la danse et l’acrobatie.
Soutenir, lutter, accompagner, affronter…

Ces zones de rencontres chorégraphiques s’immiscent dans un quotidien, s’essayent à différents espaces, terrains, se frottent à différentes formes et nouent une complicité avec le.s spectateurs.

De courts paysages mouvementés in-situ se jouent, naissent puis disparaissent aussitôt, pour expérimenter sous plusieurs angles ce qui nous relie les uns aux autres, ce qui nous met en contact.
Il est urgent de se souvenir de la nécessité de construire collectivement, de se connecter les uns aux autres, de sentir la richesse du groupe.

Ce qui nous lie est tout terrain et peut s’imaginer comme une suite continue en déambulation traversant différents espaces intérieurs ou extérieurs ou en cellules autonomes les unes des autres.

Créé collectivement, groupe nuits porte un projet artistique transversal à géométrie variable et permet à des artistes d’horizons multiples à collaborer, co-écrire en son sein. Le groupe affirme la création comme un acte collectif, où l’échange et la complicité sont au cœur de la démarche artistique.

Chaque projet s’imagine avec des artistes différents, se réalise avec des partenaires multiples et est le fruit d’une écriture partagée et plurielle. Groupe nuits développe des aventures chorégraphiques où il est question d’humain(s), de relation, d’altérité, de jeu et où les pratiques dialoguent à la recherche d’un nouveau langage scénique.

Chaque projet interroge les champs artistiques, les situations chorégraphiques sources de dramaturgie, les espaces spécifiques et les formats.

Le groupe développe également des créations partagées (spectacle ancré sur un territoire, où les habitants prennent part au processus de création). La question du vivre-ensemble se trouve au cœur du projet, la rencontre entre amateurs et professionnels est source de créativité, d’inspiration, de plaisir dans un espace de partage et de confiance.

Par ailleurs, groupe nuits continue d’organiser d’autres projets tels que le festival T’en veux en corps ? festival indiscipliné de danse contemporaine, co-réalisé depuis 2017 avec le théâtre de Bourg-en-Bresse, scène conventionnée et de nombreux autres partenaires locaux (cinéma d’art et d’essai, Le cinémateur, la SMAC la Tannerie, la MJC, le ZOOM…). Le groupe souhaite mettre en lumière la création émergente, les auteurs chorégraphiques de la nouvelle génération dans leurs pluralités, inventer des formats de diffusion qui contribuent à rendre accessible la danse contemporaine dans un esprit convivial et festif.

Installé dans le département de l’Ain (siège social à Bourg-en-Bresse) groupe nuits s’implante durablement et crée un lien avec son territoire. Il se donne une responsabilité en tant que compagnie, de développer, de transmettre et de proposer des projets chorégraphiques, pour inventer de nouvelles passerelles entre la création et la médiation.

Chorégraphie : Astrid Mayer & Raphaël Billet
Interprétation : Raphaël Billet, acrobatie, Astrid Mayer, danse, Sandrine Roldan, danse
Composition musicale : Felix Joubert & Jean Gueudré
Dispositif sonore : Jean Gueudré
Regard extérieur : chorégraphique Estelle Olivier
Costumes : Mélody Cheyrou

Production : groupe nuits co-production : La Manufacture – Vendetta Mathea – incubateur chorégraphique accueils en résidence La Manufacture – Vendetta Mathea – incubateur chorégraphique (15) Lycée Agricole Saint-Flour(15) Collèges de Culoz et d’Artemare, de Brou et Lycée du Bugey (01) Maison de la Culture et de la Citoyenneté (01) ENSATT (69) Le Grand’R – Les Quidams (01) soutiens financiers DRAC Auvergne Rhône-Alpes, Conseil départemental du Cantal, Conseil départemantal de l’Ain, Communauté de Communes Bugey Sud

Soutien financier et accueil en résidence dans le cadre de la Résidence territoriale imaginée par la Direction de l’action culturelle du Conseil départemental du Cantal, co- organisée avec le théâtre de la Ville d’Aurillac- scène conventionnée et La Manufacture – Vendetta Mathea – incubateur chorégraphique, avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône Alpes.