Arthur Perole

Résidence
Du 28 janvier au 6 février 2021

Arthur Perole est accueilli aux SUBS pour son projet Viril·e.

Pour sa prochaine pièce Arthur Perole créé un solo qui se veut être témoin de sa construction identitaire, de la tension permanente entre « ce que je veux être » et « ce que l’on me demande d’être ». Vivant à une époque où la libération des genres s’amorce, le chorégraphe sent un besoin viscéral et urgeant de témoigner de sa propre lutte avec ce modèle normatif de la virilité. Il souhaite rouvrir les masculinités possibles en abattant la suprématie de cet idéal imposé demandant aux hommes depuis des siècles d’avoir de la force, du courage, un goût pour la conquête et ne jamais montrer qu’ils souffrent.

Sujet intime et personnel, la virilité sera la racine d’une pièce politique et sociale basée sur le témoignage : comment rassembler dans un corps les voix plurielles d’une société en mutation ? Le solo, traversé par un flux d’identités, rendra compte de la diversité des façons d’être soi et de se raconter.

Le chorégraphe ira pour cette création à la rencontre d’élèves et d’étudiant.e.s sur différents territoires. La parole d’une jeunesse vivant dans un monde où l’identité se fluidifie et se complexifie se fait alors terreau de ce solo.

Arthur Perole intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Il rencontre des grands noms de la danse comme Peter Goss, André Lafonta, Susan Alexander, Christine Gerard et participe aux créations d’Edmond Russo/Shlomi Tuizer, de Cristiana Morganti et interprète pour le Junior Ballet du CNSMDP Noces d’Angelin Preljocaj et Uprising de Hofesh Shechter.

A l’issue de cette formation, Arthur poursuit son parcours d’interprète auprès de Tatiana Julien, Annabelle Pulcini, Christine Bastin, Radhouane El Meddeb et Joanne Leighton dont il est interprète pour plusieurs pièces (Les modulables, 9 000 Pas, I’m sitting in a room).

La CieF voit le jour en 2010 à Mouans-Sartoux et s’installe en 2018 à Marseille. A ce jour la compagnie a au répertoire plusieurs spectacles – Stimmlos (2014), Scarlett (2015) et Rock’n Chair (2017). Mais aussi plusieurs autres projets : de commande comme FOOL, performance créée pour les Monuments Nationaux (2018), ou participatifs comme FABRIK (projet en lien avecRock’nChair)ouencoreStimmlos-Swei(recréationintergénérationnelledeStimmlos). Une nouvelle pièce Ballroom est en cours de création de création et vera le jour en novembre 2019.

Arthur Perole propose une danse inclusive, parfois ludique, toujours dirigée vers le spectateur et la formation d’un regard autonome. Refusant le constat que la danse contemporaine fait figure de lointain objet esthétique il conçoit ses créations comme le laboratoire d’une pratique du regard.

Arthur Perole est artiste associé du Théâtres en Dracénie pour 3 saisons.

Chorégraphie et mise en scène : Arthur Perole Collaboration à la chorégraphie et à la mise en scène : Lynda Rahal & Alexandre Da Silva
Costume : Camille Penager
Production & diffusion : Sarah Benoliel

Production : Association Compagnie F

Coproductions (en cours) :
Théâtres en Dracénie, Micadanse, KLAP Maison pour la danse

La compagnie est subventionnée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur (aide à la structuration),
la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le département des Bouches-du-Rhône, la ville de Marseille.