Jennifer Lauro Mariani

Paysage [sous surveillance]

Performance

Jennifer Lauro Mariani, chercheuse associée ACTH* et metteuse en scène, produit une pièce qui sera montrée aux Subs pour deux soirées, les 16 et 17 janvier 2020.

Dans la poursuite des thèmes soulevés par l’exposition Inventer le lieu à son endroit ! présentée durant la Biennale de Lyon 2019, et plus particulièrement en écho à la notion de paysage prise dans son épaisseur historique et politique, Jennifer Lauro Mariani a choisi de construire une proposition scénique hybride à partir d’un texte de Heiner Müller.

Ce texte, Paysage sous surveillance, est une seule et même phrase en prose de neuf pages, sans paragraphes et sans didascalies, dont l’objet est de questionner ce que l’on peut voir dans ou derrière la description d’un paysage. Dans un rythme ininterrompu, s’y bousculent des tableaux peuplés de figures, de mots, de couleurs jusqu’à ce que l’œil qui le lit ou que le corps qui le regarde ne puissent plus se fier à rien. Dans cette adaptation, les deux interprètes s’emparent de manière résolument physique de cette foule d’images afin d’en faire surgir dans l’espace et par leurs corps, leurs gestes et leur vitalité, l’intensité qu’il enserre.

*Depuis janvier 2004, l’Ensba a mis en place un programme de recherche conduit par l’artiste Bernhard Rüdiger avec des artistes et/ou théoriciens qui a pour titre « Art Contemporain et Temps de l’Histoire ».

Mise en scène : Jennifer Lauro Mariani
Artistes au plateau : Thibault Theyssens & Émilie Paillard