Vania Vaneau

ORA (ORÉE)
Danse / Performance

C’est à l’orée des sens, à la frontière entre pensée, corps et matière qu’affleure un monde fait de brisures, de relations obliques, de fantômes et de personnages évanescents. Un paysage sensoriel en constante transformation.

Bord, lisière, côte, rive, rivage, frontière, passage, limite…C’est précisément au seuil de différents lieux et temporalités que se situe ORA (Orée). Dans une chorégraphie de l’accumulation, de l’agencement et de la disparition, trois interprètes activent des coulisses à la scène une multitude d’objets, de matières, de tissus. À la recherche de l’espace dans les interstices de l’activité et la passivité, la présence et l’absence, l’humain et le non-humain, le naturel et l’artificiel, l’ombre et la lumière, la chorégraphe joue ici avec la superposition et la simultanéité d’une palette d’images et d’états de corps. Comme dans un rêve, elle fait coexister avec subtilité une multiplicité de présences, d’ombres et de reflets qui dessine les contours de mondes troublants, pluriels, parfois étrangement familiers, mais surtout terriblement merveilleux.

Formée à la danse au Brésil puis à P.A.R.T.S à Bruxelles, VANIA VANEAU obtient ensuite une Licence de Psychologie à l’Université Paris 8 et suit une formation de Body Mind Centering. Elle a été interprète notamment chez Wim Vandekeybus, Maguy Marin, Yoann Bourgeois et Christian Rizzo avec qui elle continue de travailler.

De 2016 à 2020, elle est Artiste Associée avec Jordi Galí au Pacifique CDCN de Grenoble puis ils seront Artistes Associés à ICI – CCN de Montpellier de 2020 à 2022.

Sa recherche chorégraphique relie le travail physique avec un aspect plastique de fabrication et manipulation de matières, costumes et objets scénographiques, considérés sur scène comme des acteurs à part entière. Vania Vaneau s’intéresse aux multiples strates physiques et psychiques qui composent le corps humain dans un rapport de continuité avec l’environnement naturel et culturel dans lequel il évolue et qui l’entoure. En jouant des intensités et contrastes, elle explore les frontières entre l’intérieur et l’extérieur du corps, les matières visibles et invisibles, et crée des chorégraphies composées d’une plasticité sensorielle et imagée.

3 pièces sont aujourd’hui au répertoire :

BLANC (2014), solo accompagnée du guitariste Simon Dijoud, récompensée par le prix Beaumarchais-SACD (Festival Incandescences 2015), et présenté aux SUBS le 10 avril 2021

– ORNEMENT (2016), duo co-créé avec Anna Massoni

ORA (Orée), trio avec Marcos Simoes et Daphné Koutsafti (2019)

Elle développe deux projets de transmission d’après son travail de création, Variation sur Blanc et CARNAVAL.

 

Chorégraphie : Vania Vaneau
Interprétation : Daphné Koutsafti, Marcos Simoes et Vania Vaneau
Scénographie : Mélina Faka et Vania Vaneau
Création musicale : Renaud Golo
Création lumière : Abigaïl Fowler
Assistant : Jordi Galí
Remerciements : Denis Mariotte
Photos : Pascale Cholette
Captation et teaser : Guillaume Robert

Production: Cie Arrangement Provisoire
Coproduction : Le Pacifique – CDCN de Grenoble, TJP-Centre Dramatique National d’Alsace, Strasbourg -Grand Est, Musée de la Danse – CCN de Rennes et de Bretagne, ICI CCN de Montpellier PAR/ICI, Pôle Sud – CDCN Strasbourg,
Avec le soutien du Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre Chorégraphique National / Mulhouse, dans le cadre du dispositif Accueil Studio 2018, avec la participation du Fonds Transfabrik – Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant, La Place de la Danse CDCN Toulouse/Occitanie, Fabrik Potsdam Avec le soutien de la Région Auvergne Rhône Alpes (aide au projet)
Remerciements au CN D à Lyon