Rui Paixão

Kinski
Cirque / Performance / Création

Jeune artiste performeur portugais encore inconnu en France, Rui Paixão est un clown de la meilleure espèce : virtuose des travestissements et transfigurations, contorsionniste baroque, champion des explosions créatives entre cirque et art contemporain… Il invente des univers hautement singuliers en adoptant l’identité de personnages hybrides entre Matthew Barney, Leigh Bowery, Johann Le Guillerm ou Klaus Kinski.

Quand la peur de renoncer à sa sphère privée et intime bascule pour donner place à la nécessité de s’exhiber sans honte : KINSKI est le nom d’un personnage qui sera libéré dans l’espace public dans un contexte d’itinérance ou Walking Art Performance. Ce personnage extravagant offrira une performance composée d’explorations artistiques et d’effets visuels transformant le spectateur en spectacteur.

Un spectacle présenté avec le soutien de l’Institut Français, dans le cadre de la Saison France Portugal 2022.

Roi de rats est une expression rare qui détermine un regroupement de rats dont les queues sont entrelacées les unes aux autres. Avec cette image en tête j’ai développé un mécanisme de spectacle qui entend entraîner un certain nombre de personnes en promenade, où la queue qui les unit/ tient est la figure d’un personnage extravagant nommé Kinski (hommage à l’acteur problématique Klaus Kinski immortalisé dans sa relation avec Werner Herzog), inspiré des textes de Roger Ballen sur l’Homme-Rat et son univers photographique).

“Je ne me souviens pas quand j’ai mis ce masque de rat pour la première fois. Peut-être que je suis né avec. Je ne suis pas sure de ce qu’il y a en dessous. Je ne l’enlève jamais : je dors avec, je me baigne avec. J’ai entendu des gens m’appeler un rat et d’autres un humain avec un masque de rat. Je ne suis plus sure si je suis un rat ou un humain. Peut- être ma mère était elle un rat et mon père un humain. Je pense que je suis un peu de chacun.” Roger Ballen

Walking Art Performance est le terme que j’ai trouvé qui décrit le mieux ce que j’ai l’intention de faire. Une performance de marche à travers l’espace Les Subs qui contiènne une forte composante d’exploration plastique et d’effets visuels, d’interaction et d’improvisation avec le public, la transformation du paysage visuel de l’espace et une ligne conceptuelle sûr qui permet au spectateur de relier ce qu’il voit avec la dramaturgie du travail. Le spectateur est actif et responsable de ce qu’il voit et raconte qu’il a vu.

Pour échapper radicalement au contexte «animation/ récréatif», cette performance débutera à un point de rencontre où un groupe privilégié de spectateurs verra l’apparition du personnage ainsi qu’aura accès au début de la narrative. En espérant ainsi dénaturer et permettre de différentes lectures d’une même œuvre.

“La plupart des humains détestent les gens comme moi, alors que nous remettons en question leur illusion de stabilité et de but. En tant que rat, je symbolise le chaos et le désordre. Il y a peu d’espoir d’un monde meilleur jusqu’à ce que l’humanité se réconcilie avec le fait désagréable que la répression et la peur sont sont après tout les maîtres de leur destin.” Roger Ballen

Issu de l’Academia Contemporânea do Espectáculo – Escola de Artes (2011-2014) de Porto, Rui Paixão a commencé comme interprète pour la compagnie d’arts de la rue et de cirque RADAR 360°. Dès 2015, à l’âge de 20 ans, il créée ses propres performances et est distingué dans la catégorie « révélation en arts de la rue » à l’Imaginarius Street Art Festival (Santa Maria da Feira, Portugal) et reçoit le prix de l’émergence au Circada Festival (Séville, Espagne) ainsi qu’à la Feria de Teatro de Castilla e León (Espagne). Il pose alors les bases de ses explorations pour renouveler la figure du clown et se produit dans d’autres pays comme l’Ecosse (Fringe Festival d’Édimbourg), Allemagne, Pays-Bas, Suède, Pologne, Brésil et en France (Festival Cratère Surfaces à Alès). En 2019, il est recruté par le Cirque du Soleil pour une nouvelle création à Hangzhou (Chine) et devient le premier artiste-auteur portugais à être engagé par la fameuse compagnie. De retour au Portugal un an plus tard, il rejoint la distribution de Romeu e Julieta (mise en scène de John Romão) au Teatro Nacional D.Maria II (Lisbonne). Il crée la vidéo Dissolver pour le M.A.R. Festival en 2020 avec André Costa Santos à la réalisation et une musique originale de Surma. Fin 2020, il présente une conférence performée Irredutível ou a apologia do monstro au LEME Festival. En 2021, il collabore avec le metteur en scène portugais Ricardo Neves-Neves pour créer Hamster Clown au São Luiz Teatro Municipal de Lisbonne.

Direction Artistique, Metteur en scène et performance : Rui Paixão
Direction Plastique, Accessoires et Appuis Dramaturgique : Cristóvão Neto
Dessin et réalisation costume : Lola Sousa & Nuno Encarnação
Assistant réalisation masque : Álvaro Jesus & Beatriz Prada
Soutien technique : Hugo Grave

Production déléguée
Les SUBS, lieu vivant d’expériences artistiques – Lyon, France
Coproductions
Centro de Artes de Águeda (CAA), Portugal ; Cine Teatro de Estarreja, Portugal
Accueil en résidence
ICC Santa Maria da Feira, Portugal ; Centro Cultural de Paredes de Coura, Portugal ; CRL – Central Elétrica, Portugal ; Centro de Artes de Águeda (CAA), Portugal.
Avec la complicité du CND à Lyon