Julian Vogel

China Series
Cirque / étape de création

Ils roulent, tourbillonnent, virevoltent et se brisent. Les diabolos de céramique et de porcelaine que fabrique et manipule l’artiste suisse sont à l’image du mouvement perpétuel et de la fragilité des objets.

C’est une histoire de rencontres. Celles entre le cirque contemporain, la danse, la performance, la sculpture et les arts visuels. Questionnant le mouvement perpétuel, Julian Vogel invite le public à se mouvoir aux rythmes versatiles d’un mobile surdimensionné, composé de diabolos de céramique et porcelaine. La fragilité des objets, que le circassien s’attache à déconstruire et à reconstruire, souligne la nature éphémère de la performance et du corps de l’artiste.

Après avoir étudié la psychologie et l’histoire de l’art à l’université de Bern (2014), Julian Vogel s’est spécialisé dans la pratique du diabolo à l’école de cirque de Tilburg (Fontys Academy of Circus and Performance Art), dont il est sorti diplômé en 2019. Plusieurs rencontres ont marqué son parcours : on peut citer, entre autres, Roman Müller, Alexander Vantournhout, Breno Caetano, Nicanor DeElia, Darragh McLaughlin, Jonas Althaus.

Bien qu’il soit installé à Lucerne en Suisse, Julian Vogel est impliqué dans différents projets artistiques européens en tant qu’auteur, interprète, produc- teur ou compositeur. Il a notamment co-fondé la compagnie Trottvoir (2012), où il intervient en tant qu’interprète et producteur, ainsi que KLUB GIRKO (2017), avec laquelle il a créé plusieurs œuvres telles que 122×244 – and

a lot of little pieces (2018), lauréate des bourses SSA – ProCirque pour les auteur·rice·s des arts du cirque. Il a également collaboré avec les compagnies sh. et Panama Pictures — auprès de laquelle il est par ailleurs artiste associé depuis 2021.

En raison de son éclectisme et son intérêt pour l’autodidactie, Julian Vogel est non seulement auteur et interprète des variations de la collection CHINA SERIES, mais aussi responsable de la régie technique, de la construction, de la composition, ou encore de la production. Dès ses débuts, son solo Transiti- on Nr. 1 a été nominé en 2019 pour le prix BNG Bank dédié aux étudiant·e·s sortant des écoles supérieures de cirque néerlandaises. Lauréat circusnext 2020-2021 (projet co-financé par le programme Europe Créative de l’Union européenne), il poursuit actuellement le développement des variations de sa collection.

Création et interprétation : Julian Vogel
Regard extérieur : Roman Müller
Scénographie et direction technique : Savino Caruso
Technique en tournée : Orpheo Carcano, Roman Müller, Noémie Hajosi Design graphique Laurence Felber

Photo et vidéo : Savino Caruso, Phillippe Deutsch, Eleonora Camizzi, Tilman Pfäfflin Textes et traduction Cyrille Roussial, Julian Vogel
Production Ute Classen

Coproductions Festival cirqu’aarau, Plus Petit Cirque du Monde – Pépinière Pre- miers Pas, Festival Circolo, Südpol Luzern, circusnext
Soutenu par Aargauer Kuratorium, Arts Printing House Vilnius, Albert Koechlin Stif- tung, Berlin Circus Festival, Centre Culturel Suisse Paris, Ernst Göhner Stiftung, FU- KA-Fonds Stadt Luzern, GG Stadt Luzern, ICC Santa Maria da Feira, La Maison des Jonglages, La Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d‘Elbeuf, Panama Pictures, Pro Helvetia, Riga Circus, RKK Luzern, Station Circus Basel, Sundaymorning@ekwc

CHINA SERIES est Lauréat circusnext 2020-2021, projet co-financé par le program- me Europe Créative de l’Union européenne