Collectif Ès

Ès

Danse / Création

Spectacle dans le cadre du festival Le MOI de la danse.

Un projet qui met en tension deux pans de notre travail : la question de l’individu, de sa construction par son environnement, de sa prise de parole unique ; et la question de la masse, du rassemblement autour du mouvement, d’une prise de parole populaire, c’est-à-dire collective au sens large. Le projet ÈS est un projet de création aux formes multiples dont toutes sont nécessaires, deux facettes qui se nourrissent et se répondent l’une l’autre. Un projet qui se construit en deux volets, deux faces d’un même disque, d’une même cassette – selon l’époque : Une pièce pour plateau / Une série populaire.

Emilie Szikora débute sa formation de danseuse à Rouen puis intègre en 2009 le CNSMD de Lyon. En 2013 elle est interprète pour la conférence spectaculaire Ote donc le serpent que tu as dans ta culotte de Maud Blandel, qu’elle suit ensuite pour la maquette de création de Touch Down (Cie ILKA – Suisse). Depuis 2014, Emilie est également interprète pour Guilherme Botelho (Cie Alias – Suisse) pour les pièces Antes et Sideways Rain. En 2016, elle cosigne avec Yuval Pick la pièce Dites-Rillieux pour 19 danseurs amateurs au CCN de Rillieux-la-Pape. Elle intègre la Cie Scalène pour la création Attractions Contemporaines en 2016 et la Cie Contrepoint pour la création Flux de Yan Raballand en 2018. Elle participera aussi au projet Les Immobiles de la cie Komplex Kapharnaüm en 2018. En parallèle, elle pratique l’aikido et l’aikishintaiso et se forme à l’enseignement de ces arts martiaux, disciplines qui nourrissent son travail et sont des outils dans ses ateliers artistiques.

Sidonie Duret débute sa formation de danse à Orange, puis entre au Conservatoire de Toulouse. En 2009 elle intègre la formation du CNSMD de Lyon. Elle travaille en 2014 avec le metteur en scène Konrad Kaniuk pour ses Essais, puis en 2015 avec Maud Blandel (Cie ILKA – Suisse) pour la création Touch Down. Elle s’engage en parallèle à suivre le travail de David Zambrano (Flying Low / Passing Through et Improvisation). En 2016, elle collabore avec Paola Di Bella pour la création d’un duo d’improvisation Poney Pocket, et continue sa recherche et sa pratique de l’improvisation auprès d’Edivaldo Ernesto. En 2017, elle est invitée pour la création 10 000 Gestes de Boris Charmatz / Musée de la Danse.

Jérémy Martinez débute sa formation à Grenoble et danse à l’Album Cie, il intègre le CNSMDL en 2009, où il travaillera notamment avec Samuel Lefeuvre sur la reprise d’un extrait de Accidens – Groupe Entorse. En 2012 il rejoint le Collectif La Toile – Collectif d’artistes hybride, pour la création Angels en tant que comédien-danseur. En 2013 il devient interprète dans la compagnie Arcosm dans la création Bounce ! De 2015 à 2016, il est danseur permanent du CCN Rillieux-la-Pape avec Yuval Pick et participe aux créations Apnée, Eddies, Are Friends Electric?, Hydre et reprend les pièces Ply et Playbach. En 2017, il participe au projet Music for 18 musicians de Sylvain Groud et poursuit la tournée de Are Friends Electric? avec la compagnie du CCNR Yuval Pick.