Chantier

Youness Aboulakoul

Danse

Étape de travail du prochain spectacle de Youness Aboulakoul (Cie Ayoun), Today is a beautiful day, suivie d’une rencontre avec l’équipe artistique. C’est l’occasion de partager ses impressions et de mieux appréhender la démarche de l’artiste dans son processus de création.

Les corps sont des espaces de résonance. L’environnement y résonne et chaque corps résonne de ce qui l’entoure.

Today is a beautiful day est un solo qui explore ce que la violence implique pour le corps et quelles en sont les résonances.
Que cette violence soit physique, symbolique, psychique ou même invisible, qu’elle touche de manière directe ou indirecte, elle fait résonner les organes, les os, la peau, jusqu’à entrer dans les rêves. Ces résonances poussent vers un nouvel espace-temps, une autre dimension et un nouvel état de conscience, qui mettent alors à jour une vérité sensible. La fine frontière qui sépare témoins, spectateurs, victimes, complices et auteurs de la violence est interrogée, ainsi que les limites de la conscience et notre sens des responsabilités.

Youness Aboulakoul

Né à Casablanca et vivant à Paris, Youness enchaîne les expériences artistiques comme interprète depuis son plus jeune âge. Au Maroc et en Europe, il collabore avec plusieurs chorégraphes, tels qu’Olivier Dubois, Radhouane Elmeddeb, Ramon Baeza, Rosa Sanchez et Alain Baumann, Filipe Lourenco, Meryem Jazouli, Bernardo Montet, Christian Rizzo…
Il est également artiste associé à la compagnie 2K_FAR à Casablanca depuis 2003, et a participé à tous ses projets sous la direction artistique de Khalid Benghrib.
En parallèle, Youness développe son propre travail chorégraphique. Il crée son premier duo Logosau Maroc en 2010, puis il s’associe en 2015 avec le chorégraphe et artiste visuel Youness Atbane pour le duo Les Architectes. Il prépare actuellement son premier long solo Today is a Beautiful Day.
En même temps, il est compositeur de musique électronique. Passionné par l’univers musical électronique et imprégné par la richesse de la musique marocaine, il mêle ces deux sources d’inspiration pour développer son propre univers sonore. Il signe la musique originale de plusieurs pièces chorégraphiques et cinématographiques.