Chantier

Arthur Perole
Danse

En résidence aux SUBS, Arthur Perole présente une étape de travail de son projet Nos corps vivants*.

Le chantier sera suivi d’une rencontre avec l’équipe artistique, durant laquelle chacun pourra partager ses impressions et découvrir le processus de création du spectacle.

*En partenariat avec le CCNR de Rilleux-la-Pape

 

« Pour cette pièce, j’ai souhaité mettre au cœur de ma recherche les questions que je me pose sur la façon dont se construit notre identité. Qu’est-ce qui nous définit en tant qu’humain ? Qu’est-ce qui nous relie l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui vient de nous ? Qu’est-ce qui est issu de notre éducation ? Quel est le rôle de l’autre dans notre construction ? Ce sont des questions qui ont été importantes pour moi et auxquelles je me suis confronté très tôt.

Notre richesse est notre pluralité. Nous sommes peuplés d’identités, d’émotions, d’images et de caractères différents. J’ai la sensation que ce sont ces allers-retours entre tous ces ressentis qui fabriquent et subliment notre construction identitaire.

Avec Nos corps vivants, je cherche à explorer cette vibration interne de nos émotions. Au cœur de la pièce, notre romantisme, notre besoin d’amour, nos incertitudes, notre tendresse, nos peurs, nos rêves sont convoqués. Nos corps vivants se veut être une ode à nos émotions, à notre humanité exaltée.

Depuis la création de la CieF, j’ai travaillé sur des pièces de groupe et j’y ai puisé mon inspiration, mon écriture de l’espace et du temps. Les danseurs étaient mes sujets principaux, mes muses qui venaient déplacer et transcender le propos. Dans cette pièce, je veux danser pour aller plus loin dans ce sujet en privilégiant la relation avec mon intime et le public. »

Arthur Perole

ARTHUR PEROLE intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP).
Il rencontre des grands noms de la danse comme Peter Goss, André Lafonta, Susan Alexander, Christine Gerard
et participe aux créations d’Edmond Russo/Shlomi Tuizer, de Cristiana Morganti et interprète pour le Junior
Ballet du CNSMDP Noces d’Angelin Preljocaj et Uprising de Hofesh Shechter. A l’issue de cette formation,
Arthur poursuit son parcours d’interprète auprès de Tatiana Julien, Annabelle Pulcini, Christine Bastin,
Radhouane El Meddeb et Joanne Leighton.. En 2010 la CieF voit le jour pour lui permettre de développer ses
projets artistiques. Implantée dans un premier temps à Mouans-Sartoux, elle se délocalise à Marseille en 2017.
Depuis 2014, Arthur Perole a créée la pièce Stimmlos (2014), Scarlett (2015), Rock’n Chair pièce pour le jeune
public (2017), FOOL performance pour espace atypique (2018), Ballroom (2019), Trouble dans le genre soirée
performative et festive (2019), un film documentaire Rêve causé par le vol d’une abeille réalisé avec Pascal
Catheland verra le jour en 2021. En parallèle de ses projets artistiques, il collabore au théâtre avec le metteur en
scène Vincent Goethals et en 2020 avec Wajdi Mouawad.

Chorégraphie et mise en scène : Arthur Perole
Collaboration à la chorégraphie et à la mise en scène : Lynda Rahal & Alexandre Da Silva
Musiciens en live sur le plateau : Marcos Vivaldi
Assistant artistique : Alexandre Da Silva
Costumes : Camille Penager
Son : Benoît Martin
Lumière : Anthony Merlaud
Production & diffusion : Sarah Benoliel

Production : Association Compagnie F

Coproductions (en cours) : Théâtres en Dracénie – scène conventionnée d’intérêt national mention Art et Création, Micadanse, CCN Rilleux-la-pape – Direction Yuval Pick, Les Hivernales – CDCN Avignon, KLAP Maison pour la danse

Avec le mécénat de la Caisse des dépôts

La compagnie est subventionnée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur (aide à la structuration), la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille.

Arthur Perole est artiste associé à Théâtres en Dracénie scène conventionnée d’intérêt national mention Art et Création et en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille.