Marie Gourdain & Felix Baumann / Matière Mobile

Seismic
Danse

Scénographe et chorégraphe ayant un pied à Prague et l’autre à Lyon, Marie Gourdain multiplie les interactions entre le mouvement des interprètes et l’instabilité du sol. La mécanique du décor génère des relations d’interdépendance et des événements sismiques à l’image d’un monde au bord de l’abîme.

Seismic est un projet mêlant danse contemporaine, théâtre physique et scénographie, à l’initiative du duo nouvellement formé de Marie Gourdain (FR) chorégraphe et scénographe, et du metteur en scène et interprète Felix Baumann (DE). Ce projet développé entre la France, la République tchèque et l’Allemagne est une pièce pour cinq interprètes qui évoluent sur un plateau extrêmement instable avec un sol constitué d’éléments structurels simples, imbriqués les uns avec les autres, de façon à ce que le mouvement d’un interprète ait un impact sur tous les autres. Chaque corps est exposé simultanément à la mécanique du décor et à celle des autres corps. C’est à partir de cette relation d’interdépendance que la dramaturgie et le matériel chorégraphique de la pièce sont développés. L’instabilité et le risque créent une réaction en chaîne imparable, un événement sismique, la danse d’un monde au bord de l’abîme.

— Marie Gourdain est chorégraphe, scénographe et plasticienne basée entre Lyon et Prague. Son travail associe sa formation dans les arts plastiques (ENSAD) à la danse contemporaine, en employant les outils de la composition graphique et sculpturale ainsi qu’une analyse détaillée du mouvement. En 2015, elle intègre le collectif tYhle (CZ-FR) à Prague et y créer : UN (2016), LEGOrytmus (2017), Meduza (2018), Mu—Ta-on (2021), et Icarus (2021) dans le cadre du projet de Créative Europe – BeSpectActive. En 2020 elle a suivi le programme de formation continue pour chorégraphe du CND à Pantin et a reçu la bourse Caroline- Neuber-scholarship de la ville de Leipzig pour son travail chorégraphique.

Felix Baumann est un metteur en scène et interprète de théâtre physique et de danse basé entre Berlin et Prague. Il travaille depuis 2016 en tant qu’artiste indépendant sur la 1s6cène internationale. Après avoir obtenu son diplôme de théâtre 16 physique à l’Accademia Teatro Dimitri, il a fondé la compagnie « Von B bis Z | Baumann&Zöller GbR » et a réalisé des projets mêlant danse, théâtre physique, cirque et arts visuels, comme : The WARdrobe (2018/19), How Things Go (2020) et Mahaba (2019), le work-shop 7 Weights (2019) et le Laboratoire des fous (2020).

Concept : Marie Gourdain, Felix Baumann
Chorégraphie/Mise-en-scène : Marie Gourdain, Felix Baumann
Interprètes: Felix Baumann, Sean Henderson, Till Jenewein, Halka Třešňáková
En collaboration avec : Johana Pocková,
Consultant dramaturgique : Jakub Režný
Conception lumière : Zuzana Režná
Conception musicale : Thibault Cohade
Assistant pour la musique : Lukáš Palán
Conception costumes : Magdalena Vrabová
Scénographie : Jan Tomšů en collaboration avec Marie Gourdain et Felix Baumann
Production : Matière Mobile, tYhle, Von B bis Z
Chargées de production : Bureau d’accompagnement STP (FR), Ludmila Šindlerová (CZ), Claudia Teichmann (DE)
Consultant de production : Dirk Förster (DE)

Coproduction : PONEC – divadlo pro tanec (CZ), LOFFT – DAS THEATER Leipzig (DE), Les SUBS Lyon (FR), CCNR Rilleux-la-pape (FR)
Autres partenaires : Studio ALTA (CZ), Schloss Bröllin (DE), MS Schrittmacher (DE)
Remerciements: tous les participants des laboratoires de recherches Seismic LABs, Dirk Förster, Lucia Kašiarová, Lukáš Karásek, Martin Stiefermann, Nicole Nigro, Jonas Zöller, Manfred Mönch,  Eva Dryjová, Romana Packová
Le projet a été coproduit par la Cie Matière Mobile, tYhle et Von B bis Z, Tanec Praha z.ú. / PONEC – dance venue, Le CCNR de Rillieux-la-pape, Les Nouvelles Subsistances, LOFFT – DAS THEATER Leipzig.
Le projet a été cofinancé par la DRAC – Auvergne-Rhône-Alpes – Aide à la création, l’Institut français et la Métropole de Lyon, la ville de Lyon, la Spedidam
En République tchèque par le ministère de la Culture de République tchèque, le Fonds culturel national (SFK), le Fonds pour l’avenir tchéco-allemand (ČNFB), la municipalité de la ville de Prague (MHMP) et la ville de Brno. En Allemagne par le Fonds de coproduction pour la danse NATIONALES PERFORMANCE NETZ, qui est financé par le commissaire du gouvernement fédéral pour la culture et les médias.