Katerina Andreou

Mourn Baby Mourn
Danse / Création

« Ce solo est un signal de détresse, une tentative de sortie de la mélancolie en allant au crash, contre le mur, avec toute ma force, mes décibels et mes doutes ». La danseuse et chorégraphe grecque installée récemment à Lyon confronte la frustration de notre époque et  interroge notre rapport à l’utopie du futur. 

La chorégraphie bouillonnante de Katerina Andreou interroge notre rapport à l’utopie du futur : hantée par le spectre de la tristesse et de la nostalgie, ce spectacle est un territoire de mémoires brutes, retraçant la mélancolie que les possibles perdus ont laissé derrière eux. Mourn Baby Mourn est pour Katerina Andreou un signal de détresse, une tentative de sortie de cette mélancolie en allant au crash, contre le mur avec sa force, ses décibels et ses doutes. Mourn baby Mourn est une pièce chorégraphique et sonore qui travaille à la manière d’un manifeste intime, véritable questionnement actuel et brûlant sur l’avenir.

Née à Athènes, Katerina Andreou est basée en France où elle crée danses, musique et chorégraphie. Elle est diplômée de l’Ecole de Droit de l’Université d’Athènes et l’Ecole Na*onale de Danse d’Athènes. En tant que boursière de la Fonda*on K.Pratsika (GR), elle a suivi le programme ESSAIS au CNDC d’Angers en 2011 sous la direc*on d’Emanuelle Huyhn et est désormais *tulaire d’un Master de recherche chorégraphique (université Paris VIII) . Elle a reçu la bourse Danceweb pour le fes*val Impulstanz de Vienne en 2015. Comme danseuse elle a collaboré entre autres avec DD Dorvillier, Anne Lise Le Gac, Lenio Kaklea, Bryan Campbell, Dinis Machado, Emmanuelle Huynh, Ana Rita Teodoro. Dans son propre travail elle lie une pra*que physique propre à chaque projet et elle cherche à développer des états de présence qui résultent d’une constante négocia*on entre des tâches, fic*ons ou univers contrastés voire contradictoires, remeIant souvent en cause les idées d’autorité et d’autonomie, de communica*on de censure. Elle crée elle-même l’environnement sonore de ses pieces qui deviant son principal ou*l dramatourgique. Elle a reçu le prix de chorégraphie Jardin d’Europe au fes*val ImpulsTanz en 2016 pour sa pièce solo A kind of fierce. Elle a crée ensuite le solo BSTRD (2018) et le duo Zeppelin Bend (2020) avec Natali Mandila. Elle est Panorama Ar*st au sein du réseau Departures and Arrivals (DNA). Katerina Andreou est artiste associée au CCN de Caen.

Conception, performance : Katerina Andreou
Sound design : Katerina Andreou & Cristian Sotomayor
Regard Extérieur : Myrto Katsiki, Anne Lise Le Gac

Production : BARK
Production – Diffusion : Elodie Perrin