Saison 2017 - 2018
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Saison 2017 - 2018
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Pr Programmation

Jiří Kylián

East shadow

Mercredi 27, jeudi 28 & vendredi 29 septembre 2017 à 20h

Danse

Présentation

2011 : le Japon est frappé par un terrible tremblement de terre, suivi d’un violent tsunami. Deux ans plus tard, dans le cadre de la Triennale d’Aichi, Jiří Kylián rend hommage aux victimes de la catastrophe à travers une pièce bouleversante. S’appuyant sur Neither, un texte de Samuel Beckett lu en voix off, East Shadow évoque les milliers de personnes déplacées, sans foyer, et au-delà tous ceux qui ne sont plus « les acteurs de leur propre corps ».

Distribution

Chorégraphie, concept et scénographie : Jiří Kylián
Musique : Franz Schubert, Sonate pour piano D959 : Andantino, Tomoko Mukaiyama, Beginning et East Shadow d’après Charlemagne Palestine et Somei Satoh
Costumes : Joke Visser
Lumières : Lœs Schakenbos
Vidéo : Jason Akira Somma
Texte : Neither de Samuel Beckett
Assistant artistique : Patrick Marin
Maquillage : Sara Meerman
Voix : Jirí Kylián  et Olivier Kruithof
Performeurs : Sabine Kupferberg et Gary Chryst
Production : Kylián Productions BV and Aichi Triennale 2013
Première mondiale : 14 septembre 2015, Nagoya – Japon – Aichi Trienale 2013
Coproduction : Ballets de Monte-Carlo, Monaco Dance Forum, Korzo Productions, Rolex, Tomoko Mukaiyama Foundation, Athens Epidaurus Festival

Parcours

Jiří Kylián est né à Prague en 1947. Son père est banquier. Sa mère, danseuse et professeur, guide ses premiers pas de danse. Pourtant, la première vocation de l’enfant est… le cirque ! Après avoir assisté avec sa grand-mère à une représentation du Cirque Busch, il décide en effet de devenir acrobate et commence à se former dans ce but. Ce n’est qu’à la fermeture de l’école de cirque qu’il accompagne sa mère pour voir son premier spectacle de ballet, et choisit alors d’étudier la danse. Il devient à 9 ans élève de l’École du Ballet national de Prague, puis, naturellement doué pour la danse comme pour la musique, entre en 1962 au Conservatoire de sa ville natale, où il suit les cours de classique auprès de la grande danseuse et professeur Zora Semberova, mais aussi ceux de modern dance (technique Graham) et de danse folklorique. En 1967, bénéficiant d’une bourse du British Council, il vient à Londres, alors en plein bouillonnement culturel, se perfectionner à la Royal Ballet School. De passage dans la capitale anglaise, le chorégraphe John Cranko le remarque et lui propose de rejoindre sa compagnie à Stuttgart. Revenu à Prague pour quelques semaines de vacances en 1968, Kylián participe aux manifestations du Printemps de Prague, jusqu’à l’invasion par les chars soviétiques. Juste avant la fermeture des frontières, il quitte la Tchécoslovaquie et se réfugie en Allemagne, où il rejoint le Ballet de Stuttgart. Il y devient bientôt soliste et y réalise dès 1970 sa première chorégraphie, Paradox. Après la mort brutale de John Cranko en 1973, il est invité au Nederlands Dans Theater à La Haye et est associé deux années plus tard à la direction artistique (avec Hans Knill). Après les succès de La Cathédrale engloutie, Return to a Strange Land, La Nuit transfigurée en 1975, de Symphony in D en 1976, Sinfonietta et Symphonie de psaumes en 1978, œuvres faisant preuve déjà d’une belle écriture chorégraphique, Kylián est nommé en 1978 directeur du NDT. Il n’a alors que trente ans. Il va hisser la compagnie à un niveau international, avec des œuvres dont il lui arrive de créer aussi les costumes, la scénographie, les décors ou les lumières. Il ouvre aussi le NDT à d’autres chorégraphes (William Forsythe, Mats Ek, Ohad Naharin, Maurice Béjart) et fait naître auprès de lui des vocations chorégraphiques : Nacho Duato, Johan Inger (1), Paul Lightfoot et Sol Leon, ces deux derniers étant d’ailleurs, depuis 2011, les nouveaux directeurs artistiques de la compagnie. Enfin, il donne naissance en 1990 au triple visage du NDT, en créant, à côté de la troupe principale le NDT1, un groupe junior le NDT2 (jeunes danseurs destinés à entrer par la suite dans la grande compagnie), et un groupe senior le NDT3 (réunissant quelques danseurs de plus de 40 ans). Après vingt-quatre ans à la tête du NDT et soixante-quatorze ballets créés pour la compagnie, Jiří Kylián choisit de quitter ses fonctions de directeur général en juin 1999, mais ses chorégraphies restent néanmoins au répertoire de la troupe. Il demeure chorégraphe en résidence au NDT jusqu’en décembre 2009. Il a à ce jour chorégraphié plus d’une centaine de ballets, que ce soit pour la scène ou pour le cinéma et même la télévision. Nombre d’entre eux ont été créés pour des compagnies étrangères ou sont entrés à leur répertoire, comme c’est le cas pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, et ces dernières années le Ballet national de Norvège, devenu son nouveau port d’attache artistique. Titulaire de nombreuses récompenses officielles, parmi lesquelles plusieurs prix Benois de la Danse et Nijinski Awards, Jiří Kylián est l’un des rares chorégraphes à avoir reçu un Lion d’Or à la Biennale de Venise pour l’ensemble de sa carrière. Il a également été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur. En 1988, il a créé la Kylián Choreographic Archive, devenue la Kylián Fondation, destinée à protéger son répertoire et à favoriser l’innovation artistique. Jiří Kylián a déjà confié douze de ses œuvres au Ballet de l’Opéra de Lyon, il y est artiste associé pour trois saisons.
(1)Après avoir dirigé le Ballet Cullberg à Stockholm de 2003 à 2008, il est maintenant chorégraphe free-lance, associé depuis 2009 au NDT. Le Ballet de l’Opéra de Lyon a récemment interprété de lui la pièce I New Then, hommage à l’esprit de liberté des années soixante.

 

Partager

Tarifs

Attention ! Tarification spécifique

Tarif plein : 25 euros

Tarif réduit : 13 euros pour les étudiants, – de 28 ans, demandeurs d’emploi, professionnels du spectacle, carte culture ville de Lyon, carte senior ville de Lyon, bénéficiaires des minima sociaux, porteurs d’une carte d’invalidité.

Dates & horaires

mer 27 septembre 2017 / 20:00

jeu 28 septembre 2017 / 20:00

ven 29 septembre 2017 / 20:00

Durée

45 min environ

Organisé par

En partenariat avec

Autour du spectacle

Installation Free fall de Jiří Kylián
Du 15 au 29 septembre 2017