Heine Avdal & Yukiko Shinozaki / fieldworks

Gone here (yet) to come
Danse

Chorégraphes et danseurs actifs dans les domaines de la danse, de la performance et des arts visuels, Heine Avdal et Yukiko Shinozaki ont créé une vingtaine de spectacles qui ont connu des tournées internationales – mais rarement en France. gone here (yet) to come, créé en août 2021 à Black Box teater, est l’occasion de découvrir leur travail qui met en question notre perception du réel et les relations entre les lieux, les corps, les matières et les objets.

Le titre gone here (yet) to come évoque l’idée que quelque chose de passé est malgré tout encore en devenir et peut se transformer. Ici l’espace théâtral devient une toile sur laquelle sont projetées différentes réalités. Les corps façonnent et sculptent l’espace et l’air; et transforment le temps. Le public est invité à un voyage, où l’espace théâtral et ses accessoires sont sens dessus dessous, entre ombres et lumières, avec des jeux de cache-cache, qui révèlent d’autres dimensions du monde tel que nous le connaissons. Cette pièce est un hommage à la boîte noire du théâtre, à ses effets, à sa magie qui stimulent nos imaginaires.

Avdal et Shinozaki collaborent depuis 2000 et ont fondé leur propre compagnie Fieldworks. Ils créent des projets dans des environnements et des espaces théâtraux et non théâtraux tels que des bureaux, des hôtels, des supermarchés, etc. En interagissant avec ces espaces familiers et en les traitant différemment, ils nous invitent à déplacer notre perception du quotidien.

« La pièce explore l’appareil théâtral à travers une négation cohérente de la préférence dominante pour le visible – pour la lumière, et la définition humaniste de l’art en tant que porteur de l´esprit des Lumières. Simultanément, le passé ici (encore) à venir met en scène la noirceur de l’avenir imminent de la crise écologique qui se déroule actuellement. »
Etcetera, Rudi Laermans, février 2022