Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison -
Pr Programmation

Harris Gkekas + Cécile Laloy

Mille + Duo

Jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 janvier 2018 à 20h

Danse

Présentation

Harris Gkekas / Compagnie Strates
Mille

+

Cécile Laloy / Compagnie Als
Duo

Mille

Le spectacle

Comment passer de l’état d’interprète à celui de chorégraphe créateur ? Il s’agit d’opérer une mue violente, une traque où se posent les questions de la résistance et de la transformation. Comment créer un territoire artistique nouveau à partir de ceux que l’on a tant arpentés ? Harris Gkekas a commencé sa vie de danseur à 13 ans. Il a été l’interprète virtuose de très nombreux chorégraphes. Mille est un solo cheminement, témoin du désencombrement. L’anéantissement devient fondement, le chaos cède à la mesure, l’impulsivité à la maturité, et la danse, comme une ritournelle, recherche une beauté intense, comme consumée qui annoncerait un avènement

Pour cette pièce Harris Gkekas a été accueilli en résidence aux Subsistances en avril et novembre-décembre 2017, janvier 2018.

L’artiste

Harris Gkekas est originaire du mont Olympe en Grèce. Il quitte son pays à 13 ans pour suivre l’enseignement de Daniel Lommel à Bourges et obtient une bourse de la Fondation A.Onassis.
Son parcours professionnel débute à 17 ans avec la compagnie « Aenaon ». Il intégrera par la suite le Jeune Ballet International, le Ballet de l’Opéra du Rhin, le Grand Théâtre de Genève et celui de l’Opéra de Lyon, assurant des rôles de soliste ainsi que de nombreux rôles-titre. Il y reprend des pièces de William Forsythe, Jiri Kylian, Alain Buffard ou encore Mats Ek, Merce Cunnigham, Trisha Brown, Dominique Bagouet, Saburo Teshigawara, Lucinda Childs, parmi d’autres. Les créations avec Catherine Diverrès, Maguy Marin, Ralph Lemmon, Félix Ruckert, Otto Ramstad, Christian Rizzo, le poussent à initier sa propre recherche. En 2015, il fonde la compagnie Strates et y développe ses premiers travaux, Yond.Side.Fore.Hind, VWA, Mille, présentés entre autres aux Subsistances, au KLAP à Marseille et à l’Abbaye de Royaumont. Parallèlement, il participe aux créations de Catherine Diverrès Dentro et Blow the Bloody Doors Off, reprend le Syndrome Ian de Christian Rizzo, crée Leçons de ténèbres avec Yves Noël Genod, New Landscape avec Hervé Robbe, et répond aux commandes chorégraphiques du CNSMD de Lyon, du CAD de Châteauroux, de l’UCLY de Lyon. En 2017, il participe à Dialogues 2, cursus entre la Fondation Royaumont, le CNSMD de Paris et le CNDC d’Angers en tant que chorégraphe. Son travail à l’intérieur de Strates, comme le nom de la compagnie le suggère, est la résultante d’une suite de transformations, collisions, ré-harmonisations. Il tend vers un espace favorable à l’immersion du spectateur, et au déploiement actif de son regard. Son écriture s’emploie à l’expérience du fragment. Il y a dans l’agencement des fragments la tentative d’en préserver la vibration originelle et laisser entendre leur murmure. Cette parole dansée évoque sans hiérarchie, l’immense, l’infime, le gauche, l’instinctif, le primaire ou le fini.

Distribution

Conception et interprétation : Harris Gkekas / Scénographie et lumières : Gabriel Foussard / Dispositif sonore : Didier Ambact.

Production : Strates / Coproduction : Pôle Sud Strasbourg – Centre de Développement Chorégraphique National ; Les Subsistances, Laboratoire international de création artistique, Lyon ; KLAP Maison pour la Danse Marseille / Avec le soutien : de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes / Accompagné par : le Réseau Grand Luxe / Remerciements : au CN D à Lyon.

Duo

Le spectacle

Un couple. Un très grand jeune homme et une jeune femme plus petite. Lui mesure 1.96m, elle 1.60m. Ces deux-là ont l’air de ne vouloir faire qu’un entre obsession et étouffement. Comme si Le Baiser d’Edvard Munch devenait danse entre sensualité et violence. Cécile Laloy est chorégraphe et danseuse. Elle est aussi performeuse. C’est cette recherche entre une physicalité intense de la danse et une certaine littéralité théâtrale qui fait la force de son jeune travail chorégraphique. Et aussi sa manière toute personnelle d’osciller entre humour et drame.

Pour cette pièce Cécile Laloy a été accueillie en résidence aux Subsistances en octobre 2017 et janvier 2018.

L’artiste

Cécile Laloy fonde la compagnie ALS en 2003, soutenue très vite par Maguy Marin et accompagnée plusieurs fois par François Tanguy.
Elle crée Jane en 2003, Histoires d’impressions en collectif, puis Il pleut en 2008, après une résidence au Tràfo à Budapest par le biais des Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes. Elle participe à une résidence collective d’artistes au CCN de Rillieux en 2010 et crée Menteuse, pièce qui jouera dans le festival européen Spider, puis FAçADES en collaboration avec Florence Girardon et avec des habitants de Saint-Étienne en 2012 et de Toulouse en 2014. Elle crée un concert de danse Clan’ks pour 4 danseuses en 2015 au festival des 7 collines.
Invitée par Florence Girardon, elle co-écrit Passion(s), création portée par 9 auteurs: M. Marin, E. Pellet, P. Vincent, P. Pontvianne, F. Girardon, E. Sanmarco, U. Alvarez, D. Mambouch et C. Laloy, dans le cadre du festival Montpellier Danse en 2016, dans laquelle elle est aussi interprète.
Danseuse de 2005 à 2012 avec Annie Vigier et Franck Appertet, elle crée plusieurs performances muséales, notamment pour la Biennale d’Art contemporain à Lyon (5 mois de performances). Elle est aussi interprète dans Mayb de M. Marin, avec Andonis Foniadakis, Pierre Droulers, le collectif Loge 22 et Alice Laloy. Formée au CNSMD de Lyon, elle suit une pratique intensive du Kung Fu et du clown pendant sa formation et durant les 3 années suivantes.
Cécile Laloy obtient son diplôme d’état et enseigne à l’école de La Comédie de Saint-Etienne depuis 2012. Elle assiste plusieurs metteurs en scène sur le travail du corps au théâtre : Mathieu Cruciani, Pascal Kirsh, Alice Laloy, Elsa Imbert.

Distribution

Conception, chorégraphie : Cécile Laloy / Avec : Marie Urvoy, Joan Vercoutere / Scénographie, costumes : Alice Laloy / Assistante costumes : Delphine Laloy / Création sonore : Damien Grange, Olivier Bost / Création lumière : Johanna Moaligou / Régie générale : Jérémie Quintin.
Production : Compagnie ALS / Coproduction : La Comédie de Saint-Etienne, Ramdam, un centre d’Art, Les Subsistances à Lyon / Partenaires : Les Subsistances, Ramdam, un centre d’Art, Centre culturel La Buire à L’Horme, Les éclats chorégraphiques à La Rochelle, Le Pacifique à Grenoble, Le CCN de Rillieux-la-Pape, Le théâtre du Parc à Andrézieux-Bouthéon, Le Cnd à Lyon.
La Compagnie Als est conventionnée par la Ville de Saint-Etienne, soutenue par le Conseil Général de la Loire et la Drac Auvergne-Rhône-Alpes.

Autour des spectacles

WORKSHOPS’BRUNCH
Samedi 13 janvier de 10h30 à 12h
1h30 de workshop avec, au choix, Harris Gkekas ou Cécile Laloy, suivi d’un brunch en compagnie des artistes.
Tarif : 18 € (workshop + brunch)

Partager

Tarifs

10 € / 12 € / 14 €

Dates & horaires

jeu 11 janvier 2018 / 20:00

ven 12 janvier 2018 / 20:00

sam 13 janvier 2018 / 20:00