Gaël Santisteva

Garcimore est mort
Cirque / Performance

Tours de passe-passe, chansonnettes pop, solo de claquettes, ventriloquie collective : un trio loufoque accomplit une ode à la décroissance spectaculaire pour mieux révéler les imperceptibles paillettes de l’existence.

Avec Garcimore est mort, Gaël Santisteva, performeur multifacettes, célèbre la simplicité des paillettes imperceptibles de l’existence et questionne les codes de la représentation (applaudissements, roulements de tambours, rires…).
Face à notre monde complexe, ultra-rapide, profus, capitaliste et exigeant, il compose une ode à la décroissance artistique.

Ce que j’avais abordé et touché du doigt dans mon précédent spectacle – TALK SHOW (2017) – était cette manière naturaliste d’être sur scène, cette façon de jouer sans jouer, en tous cas sans incarner plus que la réalité des faits et des émotions qui en découlent. Avec Garcimore est mort, cet état d’esprit performatif proche de la vérité se verra contrasté par l’utilisation d’artifices identifiables et assimilables aux codes de la représentation spectaculaire (applaudissements, roulements de tambours, rires…). Profondément intéressé par le questionnement de ces codes, j’aimerais les utiliser à contre-emploi, créant une performance volontairement décalée et éloignée des stratagèmes habituels du merveilleux spectaculaire. J’espère pouvoir fabriquer un objet performatif et questionnant tout en restant divertissant et accessible, le tout agrémenté d’un peu de magie et de chansons pop.

Gaël Santisteva

Gaël Santisteva vit et travaille à Bruxelles depuis 2007. Il est né en 1977 à Auch dans le Gers (France). Pendant toute sa jeunesse il a eu une pratique de cirque intensive jusqu’à devenir étudiant au Centre National des Arts du Cirque de Châlons en Champagne dont il est sorti diplômé avec comme spécialité la balançoire russe en 2001. Depuis toujours très passionné par l’art du mouvement et le théâtre, il s’est naturellement tourné à la sortie de l’école vers des compagnies de spectacle orientées vers la chorégraphie et la performance théâtrale. Cela fait maintenant 15 ans qu’il travaille en tant que performer dans diverses compagnies de danse, de danse /théâtre ou de théâtre musical. Le Cirque n’a pas pour autant quitté son esprit ni son corps, c’est même ce qui constitue très fortement le caractère unique de sa personnalité sur un plateau de théâtre. Après beaucoup d’années de réflexion et de contacts avec différents créateurs, il se décide à entamer une recherche plus personnelle afin de produire des pièces marquées de son identité propre. Il continue d’autre part les collaborations artistiques en tant qu’interprète dans des projets qui engage un questionnement et un renouvellement de son vocabulaire artistique. Il a travaillé en tant que performer avec entre autres : Philippe Decouflé (France), Jean-Marc Heim (Suisse), Les Ballets C de la B -Koen Augustijnen (Belgique), Cie Zimmermann/De Perrot (Suisse), Eleanor Bauer (USA/Belgique). Il a créé en binôme avec Lara Barsacq deux performances présentées au Tanzhaus de Zurich : Tonight, I love you ! (2012) et The Hide Show (2014).
En 2016, Gaël Santisteva co-crée l’asbl Gilbert & Stock avec Lara Barsacq. Leur complicité artistique les pousse à monter une structure commune tout en gardant une identité propre à chacun. Le dialogue et les échanges d’idées au sujet d’essais artistiques protéiformes leur permettent de développer des projets personnels distincts et indépendants. Ainsi la structure Gilbert & Stock a la vocation première d’un « Think Tank » (laboratoire d’idées), pour se transformer en structure de production et de diffusion lorsqu’un projet se dessine plus précisément et se trouve dans la nécessité d’exister. C’est donc en syntonie parallèle que Lara et Gaël tracent leurs chemins créatifs respectifs. En 2017, il crée la pièce TALK SHOW et entame une tournée en France et en Belgique sur les saisons 2018 /19, 2019 /20 et 2020 /21. Son prochain projet Garcimore est mort sera créé en novembre 2021 au Manège de Reims, dans le cadre du festival Born to be a live. En parallèle, Gaël travaille sur d’autres projets, en tant que performeur, conseiller artistique ou assistant à la mise en scène pour : Benjamin Vandewallle, Eleanor Bauer, Lara Barsacq, Kate McIntosh et Melissa Von Vépy.

Interprétation : Ondine Cloez, Jani Nuutinen, Gaël Santisteva
Création sonore et musicale : Lieven Dousselaere
Création des costumes : Sofie Durnez

Création de la scénographie : Jérôme Dupraz, Sofie Durnez, Gaël Santisteva
Conseils artistiques : Lara Barsacq

Création lumières : Vic Grevendonk

Production : Gilbert & Stock
Coproduction (en cours) : Le Manège – scène nationale-Reims, Malraux – scène nationale Chambéry Savoie, Le Théâtre d’Arles, Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi, les SUBS (FR), Charleroi danse, Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque (BE)
Résidences : Charleroi danse, Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque, Centre Culturel Jacques Franck, Kunstenwerkplaats, Latitude 50, Arts Center Buda, Wolubilis – Pôle culturel de Woluwe-Saint-Lambert (BE), CIRCa pôle national des arts du cirque-Auch, Les SUBS, Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi (FR)
Avec le soutien de la SACD et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.