Saison 2017 - 2018
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Saison 2017 - 2018
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Ar Artistes Résidents

Dikie Istorii Company

Du 17 au 28 octobre 2017

Accueil-studio

Présentation

Dikie Istorii Company est accueillie aux Subsistances en résidence pour le projet ¡ No Pasarán !

Ils sont cinq. Cinq hommes à la fois danseurs et musiciens. Car l’une des caractéristiques de cette compagnie, c’est bien ce goût prononcé pour la fusion des arts et le mélange entre musique et corps. C’est aussi une tension qui relie les différentes créations de Dikie Istorii Company.
Après les deux trios Ascension Electrique et ILS, ¡ No Pasarán ! est le troisième volet du triptyque. Ascension Électrique est née de la matière sonore avec, comme figure principale, celle de Jimi Hendrix. ILS est à l’inverse né de la fusion entre deux corps et l’image de l’ermite. Cette troisième création est le fruit du mélange entre les deux, du lien entre matière sonore, mouvement et énergie.
Dans les deux premiers volets, Ascension Electrique et ILS, la contraction organique est explorée par un homme et une femme, accompagnés d’un musicien live qui crée quant à lui une tension sensorielle. Ces deux pièces ont aussi comme point commun d’aborder la notion de risque : la gestuelle est physique, brute et parfois dangereuse. Le risque est aussi celui pris par les musiciens qui improvisent et prennent l’espace, entourant les danseurs de nappes sonores.
C’est cette matière que Dikie History Company souhaite explorer davantage dans notre nouvelle création. Cette fois-ci, cinq interprètes dont deux musiciens embarquent les spectateurs dans leur univers et mettent corps et instruments sous tension.

Notes d’intention

¡ No Pasarán !

A l’origine de ce projet, il y a la volonté de mettre en scène la notion de Soulèvement. Que se passe t-il corporellement lorsque nous nous soulevons pour une cause qui nous est chère, au moment précis où nous nous engageons viscéralement pour nos désirs?

L’histoire nous a montré qu’à l’encontre des désirs de chacun, il y a parfois des énergies qui se soulèvent. Que ce soit personnel ou à plusieurs, nous avons pu constater la puissance que peut avoir un soulèvement à renverser un état, un pays, à abolir des lois, à dire non à tout ce qui va à l’encontre de nos désirs. C’est cette puissance et cette énergie viscérale parfois risquée, dans la violence ou le pacifisme, que nous voulons retranscrire dans cette nouvelle création.

Nous voulons nous inspirer des mouvements de foule en lutte par des photos comme Gilles Caron ou Marc Riboud, des films, des chansons, des peintures comme Goya ou Picasso. Nous puiserons nos sources dans les désordres sociaux, les agitations politiques, les insoumissions, les révoltes, les bouleversements en tous genres dans l’histoire comme les Black Panthères, les moines tibétains, la révolution anti-franquiste d’Espagne... 

Dikiie Istorii Company

Le processus de création de Véra et Tom repose sur la spontanéité de l’écriture et l’écoute de leurs instincts. L’émotion est le ciment de cette compagnie. C’est ainsi qu’est nourrie leur créativité.
En quête d’intensité, les danseurs poussent la recherche des sensations physiques et psychiques à son paroxysme, jusqu’à sortir de leurs corps. Ils en font leur singularité, un style hypnotique. S’oublier.
En revanche, les interprètes aiguisent une conscience accrue du monde extérieur, restent perpétuellement à l’écoute de ce qui les entourent et interagissent avec les spectateurs et l’espace.
Le mouvement, vif et non contrôlable, vient de loin, d’au delà de la conscience. Il révèle un lâcher prise du corps, un état organique proche de l’ivresse. Ces performeurs deviennent auteurs-compositeurs-interprètes afin de raconter leurs histoires vécues. La compagnie s’inspire de la musique, du cinéma et de la photographie. Les idées chorégraphiques et musicales se construisent ainsi à la manière d’un puzzle.

Distribution

Chorégraphie : Tom Grand Mourcel et Vera Gorbatcheva
Création musicale : Jazz Barbé, Vincent Guiot
Interprètes : Tom Grand Mourcel, Jazz Barbé, Killian Madeleine, Grégoire Malandain, Vincent Guiot

Partager

Dates & horaires

Du 17 octobre 2017 au 28 octobre 2017