Compagnie Théâtre Déplié

perdu connaissance

Théâtre

Après Le Pas de Bême, Récits des événements futurs et Les Batteurs, la compagnie Théâtre Déplié poursuit sa recherche d’un théâtre qui met en jeu, en question, cette impression particulière d’être à la fois spectateur et acteur du monde.

MIse en scène : Adrien Béal
Collaboration, production : Fanny Descazeaux
Avec : Pierre Devérines, Boutaïna El Fekkak, Adèle Jayle, Julie Lesgages, Etienne Parc et Cyril Texier
Dramaturgie : Jérémie Scheidler
Scénographie : Kim Lan Nguyen Thi
Costumes : Benjamin Moreau
Lumières : Jérémie Papin
Régie générale : Martin Massier
Production : Compagnie Théâtre Déplié
Coproduction : Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, T2G – Théâtre de Gennevilliers, Les Subsistances – Lyon, Théâtre de Lorient – Centre dramatique national, TANDEM Scène nationale, Espace des Arts, SN Chalon-sur-Saône, Comédie de Béthune
Avec le soutien de L’Atelier du Plateau
Avec l’aide à la création de la Région Ile-de-France.
La Compagnie Théâtre Déplié est associée au Théâtre Dijon Bourgogne, CDN et au T2G – Théâtre de Gennevilliers, et conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile de France

Avec cette nouvelle création, elle se penche plus particulièrement sur les rapports que tout groupe entretient avec la notion de vérité, et la manière dont celle-ci détermine des lois, des repères, des conduites. Ecrit avec les acteurs en répétitions, perdu connaissance met en jeu six personnes qui, au contact les unes des autres, se trouvent en nécessité de réélaborer leurs récits communs, de chercher de la vérité partout où il est possible d’en trouver. Le coma d’un proche, le partage de la garde d’un enfant, une sortie de prison sont ici autant de situations à la fois connues et porteuses d’inconnues, qui les placent, nous placent, nous spectateurs, en situation d’enquête permanente. Non pas pour résoudre une intrigue, mais plutôt, peut-être, pour stabiliser le sol commun sur lequel chacun devra évoluer

La Compagnie Théâtre Déplié est co-animée depuis 2009 par Adrien Béal, metteur en scène, et Fanny Descazeaux, collaboratrice artistique et responsable de la production, de la diffusion et de l’administration. Après des premiers travaux autour de pièces contemporaines (Michel Vinaver, Roland Schimmelpfennig, Guillermo Pisani, Oriza Hirata), Adrien Béal met en scène Le Canard sauvage d’Henrik Ibsen en 2009. A partir de 2010, la compagnie ouvre sa recherche au travail d’improvisation et alterne les mises en scène de textes avec des créations issues directement du travail mené avec les acteurs. Est alors créé avec l’acteur Arthur Igual Il est trop tôt pour prendre des décisions définitives, à partir d’Affabulazione de Pasolini (2011), puis se poursuit un travail initié plus tôt sur les pièces de Roland Schimmelpfennig avec la mise en scène de Visite au père (2013). En 2014, de deux manières différentes, la recherche se porte sur l’écriture de Michel Vinaver, avec la création au plateau du Pas de Bême, puis avec une mise en scène de la pièce Les Voisins pour le festival de Villeréal. Récits des événements futurs, spectacle écrit au plateau et créé à l’automne 2015, interroge la notion de catastrophe et la manière dont celle-ci détermine notre rapport à la responsabilité. En mai 2017, la compagnie crée Les Batteurs, spectacle de théâtre et de musique écrit en répétitions avec six batteurs, une réponse à une commande du Théâtre de la Bastille : que pourrait être un chœur contemporain? Par ailleurs, la compagnie travaille en ce moment sur son prochain spectacle, perdu connaissance, qui sera créé au Théâtre Dijon Bourgogne, et pour lequel il s’agira à nouveau d’activer dans l’espace-temps de la représentation des problématiques politiques, en passant par le théâtre et par la fiction. Les premiers spectacles de la compagnie ont été créés au Théâtre de Vanves, à l’Atelier du plateau à Paris et à l’Echangeur de Bagnolet. Le Théâtre Déplié est compagnie associée au Théâtre Dijon Bourgogne, CDN et au T2G – Théâtre de Gennevilliers.

 

Compagnie Théâtre Déplié