Betty Tchomanga

Leçons de Ténèbres
Danse

Les leçons de ténèbres sont, au 17e siècle, des polyphonies vocales qui pleurent la destruction de Jérusalem.

Avec ses Leçons de Ténèbres Betty Tchomanga convoque des disparus, des ancêtres, des revenants. Quatre corps se font les porte-voix de récits oubliés, de destructions passées, en cours ou à venir. Ils sont chevauchés par des forces qui les relient, agitent leurs poitrines. Ces personnes creusent jusqu’à déterrer l’invisible, jusqu’à la métamorphose…


(extrait d’un précédent projet)

Née en 1989 en Charente-Maritime d’un père camerounais et d’une mère française, Betty Tchomanga entame sa formation artistique en 2004 au Conservatoire de Bordeaux ainsi qu’auprès d’Alain Gonotey de la Cie Lullaby. Elle se formera ensuite au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers (CNDC) en 2007 sous la direction d’Emmanuelle Huynh.

Sa carrière d’interprète débute alors en 2009, elle collabore notamment avec des artistes tels qu’Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Raphaëlle Delaunay, Fanny de Chaillé, Gaël Sesboüé, Éléonore Didier, Anne Collod, Herman Diephuis et Nina Santès. En 2014, sa rencontre avec Marlene Monteiro Freitas marque un tournant dans son parcours d’artiste. La richesse de cette collaboration lui permet de déployer des puissances performatives où le détail et la musicalité tiennent une place importante.

En parallèle de son parcours artistique, Betty poursuit des études littéraires à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et obtient un master 2 en lettres modernes en 2014.

En 2016, elle intègre l’Association Lola Gatt Productions Chorégraphiques implantée à Brest en tant que chorégraphe associée avec Gaël Sesboüé et Marie-Laure Caradec. La même année, elle chorégraphie et met en scèneMadame, une pièce pour trois interprètes. En 2020 elle crée son premier solo Mascarades qui tourne depuis.

Elle travaille aujourd’hui sur un nouveau spectacle intitulé Leçons de Ténèbres et dont la création aura lieu en septembre 2022.

Betty Tchomanga est artiste associée au Quartz, scène nationale de Brest.

Chorégraphie : Betty Tchomanga
Avec : Amparo Gonzalez Sola, Léonard Jean-Baptiste, Betty Tchomanga et Balkis Mercier Berger (en alternance avec Zoé Jaffry)
Assistante à la création : Emma Tricard
Lumière : Eduardo Abdala
Espace : Eduardo Abdala, Émilie Godreuil et Betty Tchomanga
Son : Stéphane Monteiro
Composition musicale : Mackenzy Bergile, Folly Azaman, Stéphane Monteiro et Betty Tchomanga Costumes : Betty Tchomanga en collaboration avec Marino Marchand (Confection perles : Love Aziakou, Jacqueline Houessinon)
Régie générale et plateau : Emilie Godreuil
Regard extérieur : Dalila Khatir
Travail vocal : Dalila Khatir et Viviane Marc
Technicien plateau : Bruno Roudaut
Voix enregistrées : Folly Azaman et Fortuné Agossa
Production et diffusion : Aoza – Marion Cachan
Audiodescription : Valérie Castan*
Remerciements : L’équipe du Quartz scène nationale de Brest, l’équipe de Le Centre à Cotonou, l’équipe du Pacifique CDCN de Grenoble Vincent Blouch

*Si la représentation concernée est audiodécrite

Production Association Lola Gatt

Coproduction Le Quartz scène nationale de Brest, centre chorégraphique national de Caen en Normandie dans le cadre de l’accueil-studio, Centre Chorégraphique National d’Orléans – Direction Maud Le Pladec dans le cadre de l’accueil-studio, Le Pacifique – CDCN de Grenoble, Les Hivernales – CDCN d’Avignon, Théâtre de Vanves, Le Triangle – Cité de la danse de Rennes, Coopération Nantes- Rennes-Brest-Rouen – Itinéraires d’Artiste[s], wpZimmer – Anvers – Belgique, Les Subsistances Lyon, Be My Guest – Réseau international pour les pratiques émergentes.

Avec le soutien de : Gessnerallee – Zürich – Suisse, Le Centre – Cotonou – Bénin, Kunstencentrum BUDA – Courtrai – Belgique, Réservoir danse – Rennes, Centre Henri Queffelec – Gouesnou.

Mécène : SARL SICC Saint-André-de-Cubzac

Avec le soutien financier de la DRAC Bretagne, de la Région Bretagne, du Département du Finistère, de la Ville de Brest, de l’Institut Français et de la Caisse des Dépôts.