Season 2018 - 2019
Les subsistances

International laboratory
for creative research - Lyon
Theater / Dance /
Circus / Music

Season 2018 - 2019
Les subsistances

International laboratory
for creative research – Lyon

Pr Programming

Thomas Hauert & La Bolsa

La mesure du désordre

Vendredi 21 et samedi 22 septembre à 19h

Dance

Présentation

Organisé dans le cadre de la 18e Biennale de la danse

Thomas Hauert chorégraphie depuis vingt ans. Présenté dans le monde entier, son travail se développe d’abord à partir d’une recherche sur le mouvement, avec un intérêt particulier pour une écriture basée sur l’improvisation et explorant la tension entre liberté et contrainte, individu et groupe, ordre et désordre, forme et informe. Pour cette pièce les interprètes du collectif La Bolsa (Barcelone) réinterprètent le langage chorégraphique de Thomas Hauert au travers de leur propre expérience. Un spectacle de danse construit comme une conversation entre les multiples protagonistes.

Note d’intention

La mesure du désordre est un projet initié par un groupe solidaire d’artistes. C’est un spectacle de danse construit comme un dialogue entre plusieurs créateurs. Le processus artistique révèle une multitude de constellations innovantes et stimulantes. La Mesure du Désordre se déploie comme un organisme en transition permanente où les mouvements individuels naissent et se développent dans la friction et la proximité des interprètes. La pièce invite à contempler la beauté du désordre.

Distribution

Direction : Thomas Hauert
Concept et création : Thomas Hauert & Group LaBolsa
Concept, choréographie et danse : Cecilia Colacrai, Natalia Jiménez, Mireia de Querol, Iris Heitzinger, Xavi Moreno, Federica Porello et Anna Rubirola.
Musique : Igor Stravinsky, Per Martensson, Fredy Vallejos, Modest Mussorgsky, Witold Lutosławski, Béla Bartók,Luciano Berio, Mauro Lanza, Mina, Mauro Lanza, Richard Strauss, Count Basie
Création lumière, scénographie : Bert Van Dijck
Costumes : Carme Puigdevall
Production : ZOO/Thomas Hauert (Bruxelles) et Anna Bohigas (Barcelone)
Coproduction : GREC Festival de Barcelona, Charleroi danse – Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Les Brigittines – Playhouse for Movement.
Avec la collaboration de : l’Animal a l’Esquena, L’Estruch-Fàbrica de Creació de les Arts en Viu de l’Ajuntament de Sabadell, Fabra i Coats, La Caldera – Arts del Moviment, El Graner.
Avec le soutien de : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la danse, Pro Helvetia – Fondation suisse pour les arts, Vlaamse Gemeenschapscommissie, Ein Kulturengagement des Lotterie-Fonds des Kantons Solothurn, Wallonie-Bruxelles International, Generalitat de Catalunya.

Parcours

Après une carrière de danseur avec e.a. Anne Teresa De Keersmaeker, David Zambrano et Pierre Droulers, le Suisse Thomas Hauert fonde sa compagnie ZOO à Bruxelles. En 1998, il initie Cows in Space, une pièce pour cinq danseurs immédiatement couronnée aux Rencontres de Seine-Saint-Denis. Depuis lors, il a créé avec ZOO une quinzaine de spectacles, dont Jetzt (2000), Verosimile (2002), modify (2004, Prix de la danse suisse 2005), Walking Oscar (2006), Accords (2008), You’ve changed (2010), From B to B (avec Àngels Margarit, 2011), Like me more like me (avec Scott Heron, 2011) et la pièce pour jeune public Danse étoffée sur musique déguisée (2012), Mono (2013), le solo (sweet) (bitter) en 2015, inaudible (2016) et How to proceed dernière création de groupe pour 8 danseurs (2018). En 2010, Thierry De Mey réalise aussi le film La Valse, coproduit par la chaîne Arte, à partir du final de Accords. En parallèle à son travail pour ZOO, Thomas Hauert crée encore Hà Mais (2002) au Mozambique, ainsi que plusieurs pièces pour les étudiants de P.A.R.T.S et de la Laban School de Londres. À l’automne 2010, a lieu la première de son spectacle pour le Ballet de Zurich, Il Giornale della necropoli. Pond Skaters commande pour la compagnie canadienne Toronto Dance Theatre a été crée en 2013. En 2014, il crée Notturnino une pièce pour la compagnie anglaise de danseurs invalides et non invalides Candoco. Présenté dans 29 pays sur plus de 200 scènes différentes, le travail de ZOO se développe d’abord à partir d’une recherche sur le mouvement, avec un intérêt particulier pour une écriture basée sur l’improvisation et explorant la tension entre liberté et contrainte, individu et groupe, ordre et désordre, forme et informe. Régulièrement invité à participer à des événements d’improvisation, Thomas nourrit aussi un profond intérêt pour les relations entre la danse et la musique. Il enseigne régulièrement à P.A.R.T.S. et a occupé la chaire de professeur invité Valeska-Gert à la Freie Universität de Berlin durant l’hiver 2012-13. En 2012, Thomas Hauert est invité à participer au projet « Motion Bank » initié par la Forsythe Company pour stimuler la recherche sur la pratique et la pensée chorégraphiques. Depuis 2013, il est le responsable académique du baccalauréat en danse à la Haute École de Théâtre La Manufacture à Lausanne.

Partager

Price

Demi-tarif 10 €
Tarif réduit 17 €
Plein tarif 20 €

Dates & Hours

Fri 21 September 2018 / 19:00

Sat 22 September 2018 / 19:00

À noter

Tout public

Durée

1h

Dans le cadre de