Danse Hybride – Hip-Hop / Contemporain

Les jeudis de 20h30 à 22h (hors vacances scolaires)
Adultes

Atelier amateur dans le cadre du Labo des pratiques

Les ateliers de danse hybride, tenus par la compagnie Voltaïk, ont pour objectif d’ouvrir la rencontre entre la danse hip-hop et la danse contemporaine. Ils sont destinés à un public d’adultes (et jeunes adultes, à partir de 16 ans) où chacun peut construire son propre parcours chorégraphique. Une exploration d’un langage commun, d’une fusion, d’une danse hybride.
À travers ces ateliers, l’intervenant s’appuie sur les bases techniques de ces deux disciplines, en invitant les participants à créer des passerelles. Tout au long de l’année, des intervenants spécialisés
dans diverses esthétiques (Breakdance, House, L.A.Style, Popping…) viendront partager ponctuellement des ateliers et transmettre les bases de leur danse.

Ces ateliers s’articulent autour de la notion du mélange des vocabulaires corporels. Ils invitent les participants à explorer le métissage gestuel et social qu’offre la rencontre de ces deux esthétiques
artistiques. Plusieurs valorisations seront organisées au fil de l’année, notamment dans le cadre du festival Mouvemen-T, au mois de mars.

Début des cours : jeudi 26 septembre à 20h30.

Entourée d’un vivier de danseurs, la compagnie œuvre pour encourager l’expression de chacun, quelles que soient sa gestuelle et ses influences, tout en transmettant l’essence de la danse et de la culture hip-hop. La transmission, la création et l’organisation d’un festival annuel sont autant de moyens permettant de partager l’univers de la compagnie.

Christophe Gellon, accompagné d’une équipe de danseurs et de professeurs de talents, développe des actions de transmission comme les initiations à la danse hip hop, les master-class et les ateliers chorégraphiques, et forme de jeunes talents à travers un processus de création. La compagnie Voltaïk intervient auprès d’une dizaine de structures de l’agglomération lyonnaise, et met régulièrement en place des « laboratoires chorégraphiques » où professionnels et amateurs se côtoient. Ils constituent un réel vivier d’idées créatrices, grâce au partage de disciplines, de parcours, et de gestuelles.