Yara Boustany

Du 24 janvier au 7 mai 2022

Yara Boustany est accueillie en résidence aux SUBS pour son projet La Vallée du Sommeil dans le cadre du programme NAFAS.

La Vallée du Sommeil

D’anciennes croyances nous rapportent que les poètes puisent leurs vers dans les chuchotements des djinns. Constitués de 90 % d’esprit et 10 % de chair, les djinns seraient une membrane entre le monde sensible et métaphysique. Inspirée par le tableau Un djinn amoureux du peintre égyptien Abdel Hadi Al Gazzar, La Vallée du Sommeil dépeint un univers  où des esprits mettent éveil un monde intermédiaire.

Sous forme d’une vallée, la performance imagine un espace “entre”, un point de convergence où différentes formes d’existence s’entremêlent dans une entreprise créative où la réalité se tord, une aire qui s’absout de la logique. Ici, croyances, images, créatures, pensées, esprits, mots, sensations et couleurs fusionnent dans une explosion afin de créer un terrain fertile à d’inconnues et d’indéfinissables dimensions. La vallée ouvre un espace métaphorique et invite l’autre à trouver sa voie dans un environnement régi par des règles atypiques.

Progressivement, comme dans un rêve éveillé, les êtres et les choses s’animent d’une âme particulière. A travers un paysage onirique où se mêlent l’imaginaire et le réel, La Vallée du Sommeil est une performance-sortilège où les djinn soufflent leur enchantement, fait de bruit et de silence…

Yara Boustany est une danseuse et chorégraphe d’origine Italo-libanaise née à Ghbeleh, Liban. Après  une licence en audiovisuel à l’ALBA (Académie Libanaise des Beaux-Arts), elle se dirige vers  des  études  de  théâtre,  de  danse  et  de  cirque  à  l’école  CAU  (Escuela  de  Circo  y  Teatro)  en  Espagne. Elle poursuit ses études dans le cadre d’un Master en chorégraphie à  l’Université Codarts de Rotterdam.

En 2014, elle fonde le studio Amalgam à Beyrouth, espace de formations et de créations dédié  aux arts de la scène et monte ses premiers spectacles : Astroturf, One day – One Night – Beirut,  ēvolvō, Noctilūca et plus récemment Jinnĭ.

Son travail interdisciplinaire explore de manière poétique les dilemmes de l’être humain aux  prises avec une société en constante évolution technologique, scientifique et philosophique.  Elle puise dans l’imagination et l’improvisation afin de créer à partir des potentiels infinis du  corps et de la voix libérés de toutes conventions et tente ainsi de renouer avec l’essence même  de l’organicité de l’être.

Elle a tourné avec ses spectacles au Liban ainsi que dans divers festivals d’Europe, notamment  à Stuttgart, Ankara, Varsovie, Londres, Manchester, Liverpool, Chalon sur Saône, Die et Athènes.

Conception, chorégraphie et interprétation : Yara Boustany
Interprétation et co-création : Michael Castalan, Stephanie Kayal
Création Son : Jad Atoui
Création Lumières : Riccardo Clementi
Regard extérieur : Racha Baroud
Production : Amalgam Studio – Beirut

Coproductions :
– Les SUBS – lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon ;  Mawred Thaqafi, Culture Resource

Soutiens :
– Montpellier Danse dans le cadre de l’accueil en résidence à l’Agora, cité internationale de la danse, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas, Montpellier, France.
– Programme NAFAS, 100 résidences d’artistes libanais en France / Dispositif de l’Institut français aux SUBS – lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon, France.
– Amalgam Studio, Beirut, Liban.
– Bipod Festival, Beirut, Liban.