Sylvain Julien

Du 27 au 27 octobre 2018
Résidence / Coproduction

Sylvain Julien est accueilli en résidence aux Subsistances pour son prochain spectacle mOndes.

Le projet

mOndes est la poursuite de l’obsession d’un jongleur de s’emparer d’un objet, le cerceau (celui-là même que tout le monde a déjà rencontré), de se mettre en jeu avec de toutes les manières imaginables, de se construire un monde avec cette forme absolument circulaire, comme une réponse absolue à la question absolue : Comment être au monde ??

Parcours

Après un DEUG d’économie Sylvain Julien bifurque vers le cirque. Il sort du CNAC jongleur aux balles en 2005 avec le spectacle KILO mis en piste par Jean-Pierre Larroche et Thierry Roisin. Il travaille avec des conteurs : Conteurs dans la nuit (2008) avec la Compagnie du Cercle ; Le Truc en 2002 et Enforestation en 2007, tous deux avec Julien Tauber avec qui il crée l’association Caktus. Il travaille également avec des marionnettistes (Le cabaret des âmes perdues avec Claire Latarjet et Yorgos Karakantzas en 2004), avec le chorégraphe Denis Plassard/Cie Propos (ZOOO en 2006, Débatailles en 2008, Suivez les instructions en 2015). Il a également travaillé avec P. Ménard/Cie Nonnova : reprise de rôle dans Zapptime Remix, évènements Ursulines Mushroom Power et Touch It en 2006, débuts des répétitions de P.P.P. et de Doggy Bag en 2007, avec l’acrobate aérienne Cécile Mont Reynaud et le trio Esquina (Ce qui nous lie, 2009), avec Gulko/Cahin-Caha (REV, 2010), avec Nathan Israël cie La Scabreuse (Groin et Lardesque pour Imaginez-Maintenant, 2010), devenue Le jardin des délices (Héros Fracas, 2016), avec le quartet de jazz L’Impérial Orphéon (GALA, 2016), avec la Mondiale Générale (Le grand sabordage, 2017). Il accompagne par ailleurs des projets en tant que “regard extérieur” (Nichons là avec Rémi Luchez et Olivier Debelhoir en 2011, Trois fois rien de CirkVOST en 2015).

sylvain julien