Pierre Cartonnet & Julien Lepreux

Du 17 au 31 octobre 2019
Résidence

Pierre Cartonnet et Julien Lepreux sont accueillis en résidence aux Subsistances pour leur future création BRU(i)t.

Le projet

Bru(i)t sous-tend une réflexion sur la nature du bruit.
Les bruits extérieurs que nous connaissons sous différentes formes, et les bruits « inté-rieurs », qui ont souvent besoin d’être révélés et entendus.
Pour cadrer cette recherche, nous avons décidé de nous restreindre à l’étude des processus d’amplification. En premier lieu l’amplification physique et sonore rendue possible grâce à un dispositif technique (microphones, câbles, enceintes).
En second lieu l’amplification réthorique, forme d’exagération d’un sujet par le langage et la gestuelle. Le besoin d’être entendu est inhérent à la société moderne.
Savoir parler de soi est un atout indispensable, que ce soit dans la sphère personnelle ou professionnelle. Dans une société où le culte de l’émancipation et de la réussite individuelle est omniprésent être soi même peut alors devenir une course à la performance.
Par ambition nous sommes parfois amené à nous définir en fonction de nos besoins, à amplifier nos compétences, quitte à mettre en avant ce que nous ne sommes pas.
Parler de soi nous amène à devenir un autre. Et savoir être un autre tout en restant soi-même, c’est aussi la question que se pose l’acteur.

Pierre Cartonnet, comédien et circassien incarne parfaitement ce personnage épris de doutes. Sa physicalité, mais aussi sa maîtrise du burlesque sont les atouts qui vont per-mettre de donner à voir et à entendre toute la richesse dramaturgique d’une situation très simple, qui sera finalement la trame de Bru(i)t en tant qu’objet théâtral :

Un homme, seul en scène, lutte pour se faire entendre. En voulant amplifier sa voix, il fait finalement surgir tous les bruits contenus à l’intérieur de lui.
Ces bruits envahissent l’espace comme des bêtes sauvages.
Progressivement, la frontière entre le vrai et le faux Pierre Cartonnet devient trouble… Deux solutions vont s’offrir à lui : dompter ces bruits et assumer ce qu’il est dans toute sa complexité, ou bien tout débrancher.

En questionnant notre dépendance aux outils modernes de communication et d’amplification, Bru(i)t met en exergue l’obsession à vouloir exister aux yeux des autres.
Est-ce par narcissisme ou par manque d’amour que l’on a tant besoin d’être aimé ?
Notre existence a t-elle un sens si les autres n’en perçoivent pas l’écho ? Se définir au monde, aujourd’hui, c’est peut être accepter que nous n’avons pas de forme finie, pas de contours net et précis, que nous sommes juste un amas de matière en mouvement, des bruits bruts qui s’évanouissent dans l’espace et le temps, à la portée d’une autre écoute.

L'équipe artistique

Conception et mise en scène : Pierre Cartonnet et Julien Lepreux
Interprétation : Pierre Cartonnet
Création son : Julien Lepreux

En vidéo...