Nicolas Zlatoff

Résidence
Du 18 au 26 novembre 2021

Nicolas Zaltoff est accueilli en résidence aux SUBS pour son projet Chatbot

Véritable ingénieur de la mise en scène, Nicolas Zlatoff nous propose une expérience théâtrale dans laquelle êtres humains et intelligence artificielle improvisent et jouent ensemble.

Les progrès récents des techniques de Deep Learning (capacité des intelligences artificielles à apprendre) permettent aujourd’hui à des réseaux de neurones informatiques de générer automatiquement du texte. Chatbot réunit des acteur.rice.s et des informaticiens, afin de fabriquer et représenter une intelligence artificielle qui serait capable d’improviser, avec un.e partenaire humain.e, de la même façon qu’un.e acteur.rice pourrait le faire.

Issu d’une formation scientifique (Ecole Centrale puis INSA), Nicolas Zlatoff conçoit différents formats scéniques (théâtre, concerts, installations) à partir 2006. En 2013, il intègre le Master Théâtre, Orientation Mise en scène de La Manufacture où il développe pendant deux ans une recherche à la fois théorique et pratique sur la représentation de l’acte de penser. A sa sortie, il crée Gaspard Productions (Sierre) et poursuit un travail de recherche à la Manufacture, soutenu par la HES-SO et le FNS. Son travail, présenté sur les scènes en Suisse, en France et en Amérique Latine, articule des éléments autofictionnels à des textes, théâtraux ou non, des dispositifs, vidéos, images, musique, mouvements pour créer des formats variés qui questionnent la place du spectateur dans chacun de ces modes de représentation.

Conception : Nicolas Zlatoff
Assistant metteur en scène : Bartek Sozanski
Comédiens : Guillaume Ceppi, Lucas Savioz, Elsa Thebault, Lisa Veyrier
Auteur computationnel et développeur IT: Jérémie Wenger
Consultant IA. : Clément Hongler
Concepteur IT : Marc Riner
Dramaturge : Claire de Ribeaupierre

Projet de recherche développé dans le cadre de la mission de Recherche de La Manufacture – Haute école des arts de la scène, soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO).