Marie Yvonne Capdeville – ALTRAA

Résidence
Du 19 au 24 avril 2021

Marie Yvonne Capdeville est accueillie en résidence aux SUBS pour son projet Tes bras les soirs d’orage.

Tes bras les soirs d’orage est la douce convocation des fantômes. Une autofiction intimement brute, pour raconter à deux voix une adoption.
Pour raconter l’amour. Les silences. Le hasard, voire l’accident. Pour raconter une greffe sur le cœur.C’est l’écriture d’un texte et puis l’exploration d’une dramaturgie par le fragment
Un désordre choisi
Une création sonore et scénographique pour soutenir, sous-titrer la parole et une mise en espace comme le point de vue du  déplacement d’un corps vers un autre corps.

C’est surtout l’écriture d’une histoire vraie.
Sans tricher. Sans fard à paupière mais avec du rouge sur les lèvres. Peut être. Il y aura de la paroles mais il n’y aura pas vraiment d’orchestre. Il y aura du souffle. Il n’y aura pas vraiment du théâtre mais une réalité élémentaire.

ALTRAA est un mot imaginaire partant de altra, mot italien, féminin, signifiant « autre ». C’est l’endroit de création où l’on se rencontre, où l’on se raconte, et où l’on cherche à se glisser dans des espaces non dédiés à la représentation pour créer une certaine proximité avec le regardant.

En 2007, MARIE YVONNE CAPDEVILLE rencontre Raimund Hoghe et prend conscience que la présence est bien plus intéressante que la prouesse; que l’immobilité est un mensonge. Danser, signifie (parfois) rester, là, debout, face au public, et ne pas bouger.
Elle porte une obsession inavouée des corps qui se frôlent et se ratent et un amour immense pour la poésie d’un corps dans un espace.
C’est le début d’un chemin (qui ne connaîtra pas de fin) vers des propositions où les regards se croisent, où l’on se touche parfois.
Elle s’aventure à la Fair-ar pour y rencontrer l’art en espace public puis à l’École Normale Supérieure de Lyon pour un master en Dramaturgie.
Flirter avec le verbe, garder le corps et le mouvement là, tout près, et nourrir l’idée de la création comme hypothèse. Sujet de recherche : histoires et lieux de vie. Aller chercher à l’intérieur, toucher avec pudeur le cœur, pour donner à voir et à entendre la beauté, la fragilité qui peut ravager tout individu..
Au tout début de cette histoire, elle voulait être astronaute.

Conception : Marie Yvonne Capdeville
Accompagnement d’auteure : Julie Lefèbvre
Interprétation : Guillaume Lucas, Marie Yvonne Capdeville
Texte : Marie Yvonne Capdeville
Création sonore : Julien Grosjean
Création scénographique : Lilli Döscher
Accompagnement de la parole : Marion Pastor
Avec l’aide précieuse de : Élodie Dondaine

Production : Les Thérèses
Coproduction : Superstrat, Parcours d’Expériences artistiques, La Transverse (Recherche en cours)
Avec le soutien de : Latitude 50, SACD Belgique : bourse d’écriture « Écriture en Campagne » SACD France, ministère de la Culture : bourse d’écriture « Écrire pour la rue », En complicité avec : KompleX KapharnaüM