Magali Chabroud – blÖffique théâtre

Du 3 au 5 décembre 2018
Accueil-studio

Magali Chabroud – blÖffique théâtre est accueillie en résidence aux Subsistances pour travailler sur leur prochain projet, ONIRé.

Le projet

Cette création entraine le public dans deux parcours distincts, dont les points de départ et d’arrivée sont communs : Le blÖffique théâtre a été créé en 2006 par Magali Chabroud pour porter son premier spectacle REPUBLIQUE LA LIBRE (en partie brisée). Elle sort alors de la première promotion de la FAIAR – Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue (Marseille), afin de développer son écriture personnelle, questionnant notre rapport à la ville, notre présence dans celle-ci, pour considérer l’espace urbain comme le lieu des possibles et l’espace d’un imaginaire collectif à créer et à partager. Elle s’entoure alors d’une équipe pluridisciplinaire partageant les mêmes aspirations, équipe à géométrie variable selon les projets (scénographe, comédiens, graphiste, créateur sonore, photographe, ingénieur sonore, vidéaste, plasticiens, directeur technique, chargé de production, administrateur, chargé de médiation).ne déambulation pour les adultes et jeunes à partir de 13 ans, où en appui sur l’architecture et les usages d’un quartier, des textes poétiques déplace notre point de vue sur un réel familier,

Un parcours dédié aux enfants entre 6 et 12 ans, dans une écriture d’action plus que de contemplation, pour partager avec eux le sentiment que nos rêves nocturnes participent du réel, et pour considérer la rue comme un lieu de possible, un espace de liberté potentielle, et par la fiction, les faire entrer dans cette sensation.

Parcours

Le blÖffique théâtre a été créé en 2006 par Magali Chabroud pour porter son premier spectacle REPUBLIQUE LA LIBRE (en partie brisée). Elle sort alors de la première promotion de la FAIAR – Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue (Marseille), afin de développer son écriture personnelle, questionnant notre rapport à la ville, notre présence dans celle-ci, pour considérer l’espace urbain comme le lieu des possibles et l’espace d’un imaginaire collectif à créer et à partager. Elle s’entoure alors d’une équipe pluridisciplinaire partageant les mêmes aspirations, équipe à géométrie variable selon les projets (scénographe, comédiens, graphiste, créateur sonore, photographe, ingénieur sonore, vidéaste, plasticiens, directeur technique, chargé de production, administrateur, chargé de médiation).