Inbal Ben Haim

Résidence / Production déléguée

Artiste accompagnée par les SUBS*, Inbal Ben Haim est accueillie en résidence en février, puis en juillet 2020, pour son projet PLI.

*Les SUBS accompagnent Inbal Ben Haim pour structurer ses activités, produire ses spectacles et organiser leur tournée en France et à l’étranger.

PLI est un projet de création acrobatique et poétique qui réunit le corps et une matière : le papier. Né de la rencontre entre la circassienne Inbal Ben Haim et Alexis Merat, plasticien du papier, le projet se situe au croisement du cirque et des arts plastiques. La plasticienne et scénographe Domitille Martin a rejoint le projet pour œuvrer au détournement de l’agrès, 100% papier, qui vient se fondre dans le décor.

Extrait de la note d’intention

Nous nous rassemblons autour de cette matière, qui accompagne l’homme depuis plus de deux milles ans, au quotidien et de façon très intime : le papier journal et le billet monétaire, la carte du monde et l’emballage cadeau, le premier carnet de l’enfant qui apprend à écrire, les cartes postales, les factures, la liste de courses, un petit mot d’amour, les papiers d’identité (presque aussi importants que le papier toilette), un support pour les couleurs, les mots… Une page blanche qui peut tout accueillir.

Qu’apporte le regard du cirque sur cette matière ?
Ces feuilles, sont-t-elles assez fortes pour supporter mon corps, ma vie ?
Le papier peut-il être un agrès de cirque ?

C’est une matière à la fois fragile et résistante. En nouant un dialogue entre le corps acrobatique et la matière délicate, aussi bien qu’entre le corps délicat et la matière résistante, nous touchons à des notions matérielles et humaines, nous parlons de choses quotidiennes et irréelles.

Le dialogue entre le corps et la matière papier, quand il ne dépasse pas son point d’équilibre, se fait sans déchirure. Le corps le plie à sa volonté ou s’adapte aux résistances du papier. Le pli est le mouvement créé par cet échange. Il en est aussi la trace. Chaque action laisse une marque, une pliure, une inclinaison nouvelle dans la matière. Le pli devient une écriture, qui construit l’histoire de ce dialogue entre corps et papier.

Inbal Ben Haim

Née en 1990 à Jérusalem (Israël), Inbal Ben Haim développe un double parcours dans les arts visuels, le sport et l’art du mouvement. Elle découvre le cirque aérien à l’âge de 13 ans au Free Dome Project, puis au Cirque Shabazy, où elle appréhende un espace d’expression corporelle qui la touche profondément.

Après son service civil en Israël, où elle développe une pédagogie de cirque adaptée aux jeunes en difficultés, Inbal Ben Haim s’installe en France. Ici, elle approfondit son travail aérien au sein d’écoles de cirque (Piste d’Azur, Centre National des Arts du Cirque à Châlons-en-Champagne). En 2018, elle co-crée le spectacle RACINE(S) avec l’Attraction Compagnie.

Spécialisée dans la corde verticale, Inbal Ben Haim tisse un rapport unique entre corps et matière, en cherchant toujours une poésie visuelle. Son langage artistique se situe au croisement du cirque et des arts visuels, entre l’intime et le spectaculaire, l’ici et l’ailleurs.