Alexis Mérat & Domitille Martin

Résidence
Du 19 au 30 janvier 2021

Alexis Mérat & Domitille Martin sont accueillis en résidence aux SUBS pour leur projet Tornade, présenté au printemps 2021 sous la Verrière.

Chaque année, une équipe artistique s’empare de l’espace vedette des Subsistances – la majestueuse verrière – pour y concevoir une scénographie spécifique. Cet espace monumental à inventer de toute pièce est conçu comme un écrin pour faire advenir des formes de spectacles en-dehors des cadres scéniques habituels. L’enjeu est de renouveler les formats de résidences artistiques, repousser les limites entre arts visuels et performances, transformer les modalités de rencontres entre les œuvres et les publics.

Une gigantesque tornade de papier, un typhon en expansion vertigineuse, un tourbillon de nuages figés dans leur élan, un cyclone à la fois statique et cinétique…Au printemps 2021, la verrière des SUBS est le théâtre d’un phénomène météorologique et artistique d’une ampleur spectaculaire. Artiste et ingénieur spécialiste du papier, Alexis Mérat explore toutes les propriétés sculpturales et lumineuses de ce matériau si spécifique dans cette oeuvre monumentale imaginée avec la scénographe Domitille Martin. « Le papier, explique Alexis Mérat, est un matériau d’équilibre, ajusté aux actions à échelle humaine, dans un accord entre solidité et fragilité, transparence et opacité, élasticité et plasticité, absorbance et étanchéité. Cette recherche d’équilibre est le lieu où interroger notre rapport à nous-même et au monde. »

Ingénieur de formation, ALEXIS MÉRAT est diplômé en Systèmes mécaniques spécialisé en simulation numérique et en Technologie et mécanique des matériaux avancés (Université de Troyes).

Passionné par le travail du papier, il se spécialise dans les techniques de pliage (origami) et plus particulièrement dans le froissage, technique plus intuitive et organique. Son travail se trouve au croisement de nombreux domaines, tant artistique à travers des expositions, le plus souvent collectives – TIM Futur Centre à Venise, Biennale animalière de Châlons-en-Champagne, INART aux Pays-Bas, Centre d’Histoire de Saragosse…, que scientifique avec des publications de plusieurs articles sur les propriétés techniques du papier froissé.

Depuis plusieurs années, il développe des collaborations avec le monde des arts vivants et plus spécifiquement la marionnette et le cirque. Son intérêt se porte aussi bien sur les décors que les costumes ou même les agrès de cirque, avec un travail particulier autour des cordes en papier. Il place ainsi son savoir-faire au centre de la création plastique des projets. Il a notamment collaboré avec le Centre National des Arts du Cirque, la compagnie Succursale 101, la compagnie Pseudonymo lors du festival Orbis Pictus de Reims, ainsi que la Scuola Grande San Giovanni Evangelista à Venise.

Il rejoint l’artiste circassienne Inbal Ben Haim en mai 2019 pour la création du projet PLI, shortlisté Circusnext 2020 – 2021, projet co-financé par le programme Europe Creative de l’Union Européenne.

Alexis Mérat est membre du Centre de Recherche International de Modélisation par le Pli depuis 2008 et Membre du Mouvement Français des Plieurs de Papiers depuis 2005.

 

DOMITILLE MARTIN est diplômée de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris et a passé sept mois à Rio de Janeiro dans les ateliers du Parque Lage, École des Arts Visuels. Elle est artiste plasticienne, sculptrice de matières composites et réalise des installations artistiques dans l’espace que des performeurs viennent activer. Son travail traite des métamorphoses, aussi bien animales, végétales, minérales qu’humaines.

Elle assiste l’artiste Janaina Mello dans le montage de son oeuvre monumentale Cyclotrama, au Palais de Tokyo. Elle obtient une bourse de la Fondation Bettencourt Schueller « Le savoir-faire et la main » et développe à cette occasion un travail de sculpture végétale. Les formes qu’elle modèle puisent leur inspiration dans la nature, allant de l’observation à la manipulation vers la transformation de la matière.

Elle est la scénographe des spectacles chorégraphiques d’Anna Rodriguez, où le décor est un réel support de création pour les danseurs. Elle travaille pour les créations de cirque La Chose, de la Cie Le jardin des délices et Racine.s de l’Attraction Cie. Elle s’investit depuis 2015 dans un projet commun avec la danseuse aérienne Nina Harper et rencontre la danseuse Kamma Rosenbeck en 2017 avec qui elle développe une démarche similaire en lien avec le CNRS de Marseille.

Depuis 2018, elle est artiste résidente au sein de l’Association La Source fondée par Gérard Garouste et participe durant l’année 2019 au programme « Création en Cours » sur l’île de la Réunion, un projet mené par les Ateliers Médicis et le Ministère de la Culture. Elle est la collaboratrice de l’artiste circassienne Inbal Ben Haim pour la création du spectacle Pli dont la première est prévue en novembre 2021.