Prods made in Subs

Pour aller plus loin dans le soutien que Les SUBS apportent à la création, des artistes et des projets bénéficient d’un accompagnement complet, depuis le montage de la production jusqu’à la diffusion des spectacles. Dans ce cas, l’équipe des SUBS assure toutes les opérations de gestion, de structuration et de valorisation des projets soutenus.

Création aux SUBS en septembre 2021 dans le cadre de Si loin si proche. Les SUBS invitent Le CDC – La Termitière (Ouagadougou, Burkina Faso).

Les Demoiselles d’Afrique, ce sont six jeunes danseuses et chorégraphes originaires du Burkina Faso, du Mali, de Côte d’Ivoire, du Togo, du Bénin et du Cameroun, réunies sur un même plateau par Salia Sanou : Ange Aoussou-Dettmann, Agathe Djokam Tamo, Germaine Sikota, Aicha Kaboré, Kadidja Tiemanta & Carmelita Siwa

Résidence, création, puis tournée organisée par Les SUBS en octobre et novembre 2021; Le LUX – Scène nationale de Valence, Bonlieu – Scène Nationale d’Annecy, La Ferme du Buisson-Scène nationale de Marne-la-Vallée, Le Dôme Théâtre d’Albertville, Le lieu unique – Scène nationale de Nantes, Le Vivat – Scène conventionnée d’Armentières, Le Safran – Scène conventionnée d’Amiens, Scène Nationale d’Orléans.

Plus d’information sur le projet ici.

Consulter le dossier artistique des Demoiselles d’Afrique

Artiste accompagnée par les SUBS depuis 2020

Jeune artiste circassienne israélienne installée à Grenoble, Inbal Ben Haim navigue à la croisée des arts scéniques et plastiques. Sa prochaine création, PLI (automne 2021), associe Domitille Martin, scénographe plasticienne et Alexis Mérat, plasticien spécialiste du papier pour imaginer un dialogue entre la matière, transformée en agrès, et le corps.

Plus d’information sur le projet ici.

Consulter le dossier artistique d’Inbal Ben Haim

Artiste accompagnée par les SUBS depuis 2021

Elle est chorégraphe, danseuse, vidéaste, pédagogue et athlète de formation. Avec sa nouvelle création Les Délivrés, Hélène Iratchet questionne l’ambiguïté et la porosité entre les sphères et les mondes, les milieux et les cultures. En choisissant des interprètes aux parcours et âges différents, elle propose une écriture partagée, une composition de rôles sur-mesure pour un ballet qu’elle qualifie de « Danse de Boulevard », en s’interrogeant sur le phénomène hyper-contemporain de la livraison : comment cela affecte, transforme, brouille nos intentions et nos gestes.

Plus d’information sur le projet ici.

Consulter le dossier artistique d’Hélène Iratchet