Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2016 - 2017
Pr Programmation

Turak

Parades nuptiales en Turakie

Mardi 13, Jeudi 15 et Samedi 17 juin 2017 à 19h

Création  Théâtre d'objets

Présentation

En Turakie, le comportement amoureux est inspiré de toutes les parades nuptiales que l’on peut observer dans le monde animal et parmi les humains.
Avec Parades nuptiales en Turakie, choisissons une table comme point d’observation, comme petit théâtre de ces histoires d’amour. Cupidon se met à table. Il n’est pas dans son assiette, met les pieds dans le plat, tire la nappe à lui, traîne des casseroles, et malgré tout, met les petits plats dans les grands et essaie d’organiser le mieux possible ces rencontres amoureuses bricolées.


Parades nuptiales en Turakie Chaussure(s) à son pied : 2 spectacles de Turak à voir pendant Livraisons d’été

Une scène, une table et un seul dispositif pour deux nouveaux spectacles du Turak. Deux soli pour parler de nos stratégies amoureuses, de nos petits arrangements et de nos grands espoirs. Deux regards, l’un d’un garçon Michel Laubu, l’autre d’une fille, Emili Hufnagel, pour tenter de voir l’objet de nos amours en plusieurs dimensions. Parades nuptiales en Turakie s’inspire de toutes les parades nuptiales qu’elles soient animales ou humaines. Comment la nature met-elle les petits plats dans les grands quand sonne l’heure de la rencontre ? Michel Laubu docteur ès bricole et poésie raconte comment Cupidon se met à table. Chaussure(s) à son pied, le solo d’Emili Hufnagel, questionne, lui, notre désir controversé de réincarner Cendrillon. Seule sur un plan incliné, sur une pente un peu glissante, elle cherche chaussure à son pied. Trois loups croisent alors sa route…

Distribution

De et par : Michel Laubu
En complicité avec : Emili Hufnagel
Musique : Lamento della Ninfa de Monteverdi
Voix : Jeanne Crousaud
Arrangement, guitares et clarinettes basses : Laurent Vichard
Regard extérieur : Olivia Burton
Construction, accessoires et marionnettes : Michel Laubu, Géraldine Bonneton
Régie plateau et lumières : Fred Soria ou Timothy Marozzi
Production : Turak Théâtre

Coproduction : Théâtre Renoir-Cran Gevrier
Résidences de création : MC2-Grenoble, Théâtre Renoir-Cran Gevrier, L’Estive-Foix
Le Turak est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication–DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et est subventionné par la Ville de Lyon. Il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger.

Parcours

Michel Laubu est né en 1961 à Creutzwald.

« 1968 : je mets à profit mes trouvailles tech-niques pour des « pièges farceurs » à l’intention de ma sœur aînée.
1970 : j’expérimente en milieu ordinaire la vie des cosmonautes en construisant mon premier scaphandre en carton ondulé.
1973 (j’ai 12 ans) : j’accompagne les Beatles, en construisant ma batterie avec des barils de lessive.
1974 : j’invente « l’arsenoïtal », instrument de musique basé sur le domptage de l’effet Larsen (terriblement redouté), entre micro et enceinte acoustique (pour le plus grand plaisir de mes voisins que je remercie de leur patience).
1977 : je tente de réinventer la clarinette basse avec un bec de clarinette et un tuyau d’arrosage vert, essayant vainement de calculer le paramètre d’augmentation de la distance entre deux trous.
1979 : je crée mon premier spectacle avec objets et marionnettes. La première repré-sentation est donnée dans mon ancienne école maternelle.
Avec émotion et mot d’excuse (du type « angine blanche » ou « maux de dents ») pour mon lycée, je commence ma carrière dans le spectacle par une tournée des écoles du département.
1980 : je découvre l’Alsace, ses géraniums, ses fontaines, ma première tentative de création d’une compagnie de théâtre.
1981 : j’arrive à Nancy, au C.U.I.F.E.R.D. (Centre Universitaire International de For-mation et de Recherche Dramatique). Je découvre le théâtre oriental (Nô Japonais, Kathakali Indien, Topeng Balinais…). Stage de formation avec le Théâtre Laboratoire de Wroclaw, l’Odin Théâtre, l’I.S.T.A. Début d’une réflexion sur le théâtre d’acteurs.
1984 : création d’un spectacle itinérant, « Le poulailler » (dans une valise) et tour-née de cinq semaines en Allemagne. Mon premier spectacle « visuel, sonore et sans texte ».
1985 : création tout seul de TURAK THÉÂTRE D’OBJETS (directeur artistique, (h)auteur, mett(r)eur en scène, comédien le jour et administratif la nuit).
Voilà… »
Michel Laubu

Partager

Tarifs

1 spectacle : 10 € / 12 € / 14 €

Pass 2 spectacles Turak : 20 €

A noter
L’enchainement des 2 spectacles le même jour est possible le samedi 17 juin.

Dates & horaires

mar 13 juin 2017 / 19:00

jeu 15 juin 2017 / 19:00

sam 17 juin 2017 / 19:00

Durée

50 min

à noter

Spectacle à partir de 10 ans.

Dans le cadre du festival