Saison 2016 - 2017
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Saison 2016 - 2017
Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Pr Programmation

Maud Le Pladec

Moto-Cross

Jeudi 9, vendredi 10 et samedi 11 février 2017 à 20h

Création  Danse

Présentation

« Enfant, je danse sur les musiques pop de la disco-mobile de mon père, je suis peinte en tutu rose sur la portière de sa camionnette, je cours de galas en compétitions de moto-cross. Mon père aime la danseuse qu’il a fait peindre sur sa camionnette et j’aime que mon père l’aime. Je ne deviendrai jamais la danseuse en tutu rose peinte sur le C35 et pourtant, c’est bien grâce à elle que je danse tel que je danse aujourd’hui ». C’est de ce filet jeté sur ses souvenirs que part la chorégraphe et danseuse Maud Le Pladec pour écrire Moto-Cross. Elle a créé plusieurs pièces aux Subsistances, toujours d’une belle énergie et d’une grande précision chorégraphique. Ce que la chorégraphe propose là, à travers ses propres écrits, des extraits de textes de l’écrivain Vincent Thomasset et l’appui du DJ Julien Tiné, c’est d’aller puiser aux sources iconoclastes de sa danse, pour voir d’où peut surgir ce que l’on appelle la chorégraphie contemporaine.

maudlepladec.com

Distribution

Conception, chorégraphie, interprétation : Maud Le Pladec
Texte : Maud Le Pladec, avec la participation de Vincent Thomasset
Scénographie et création lumière : Éric Soyer
Création costumes : Alexandra Bertaut
Discographie : Julien Tiné
Conception dispositif musical : Pete Harden
Documentation : Youness Anzane
Répétition voix : Dalila Khatir
Chorégraphie pour les parties d’inspiration funkstyle, boogstyle et house dance : Alice Liss Funk
Regard extérieur : Julien Gallée Ferré
Régie générale : Fabrice Le Fur
Régie lumière : Nicolas Marc
Régie son : Vincent Le Meur

Production :  Association Léda et Centre chorégraphique national d’Orléans /
Coproduction : Les Subsistances-Lyon, La Briqueterie-CDC du Val-de-Marne, Pôle Culturel d’Alfortville /
Avec le soutien de : Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide à la création.

Les productions et la diffusion des projets de Maud Le Pladec sont accompagnées par BureauProduire.
Le Centre Chorégraphique National d’Orléans est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication – D.G.C.A – D.R.A.C du Centre Val de Loire, la Ville d’Orléans, la Région Centre Val de Loire, le Conseil Départemental du Loiret. Il reçoit l’aide de L’Institut Français – Ministère des Affaires Etrangères, pour ses tournées à l’étranger.

ccn-orleans.com

Parcours

Après avoir suivi la formation ex.e.r.ce, Maud Le Pladec est interprète dans les pièces d’Emmanuelle Vo Dinh, Loïc Touzé et Latifa Laâbissi, Georges Appaix, Mathilde Monnier, Herman Diephuis et plus récemment Mette Ingvartsen et Boris Charmatz. En 2010, elle créé sa première pièce Professor au Triangle à Rennes. Cette pièce chorégraphique tourne encore actuellement. En 2011, elle crée Poetry, puis en mai 2012, elle recréé Professor, en collaboration avec l’Ensemble ICTUS. En février 2012 et 2013, elle est invitée par Les Subsistances à créer deux pièces autour et à partir de l’œuvre musicale des compositeurs David Lang et Julia Wolfe. Ominous Funk et Demo, créées pour l’occasion, seront le point de départ du projet To Bang on a can, projet de recherche et de création déclinant trois pièces et divers chantiers artistiques sur quatre ans (2012-2015). En 2013, elle est lauréate du programme Hors les Murs de l’Institut français et effectue dans ce cadre une recherche à New York sur le collectif Bang on a can et le courant de la musique post-minimaliste américaine. Cette recherche et cette immersion dans le contexte d’émergence de ce courant musical viendront alimenter la création de DEMOCRACY en 2013, et plus récemment de CONCRETE en novembre 2015. En octobre 2015, Maud Le Pladec est invitée par l’Opéra de Lille à collaborer à la création de l’Opéra XERSE. Cette même année, elle initie un nouveau cycle de créations autour de la parole donnée aux femmes en cocréant Hunted avec la performeuse et auteur new yorkaise Okwui Okpokwasilli dans le cadre d’une commande des Subsistances pour le festival Aire de Jeu. À partir du 1er janvier 2017, Maud Le Pladec dirige le Centre chorégraphique national d’Orléans. Moto-Cross sera sa première création en tant que directrice du CCN.

Après des études littéraires à Grenoble, Vincent Thomasset travaille en tant qu’interprète avec différents metteurs en scène dont Pascal Rambert. En 2007, il intègre la formation ex.e.r.ce, point de départ de trois années de recherches. Dans un premier temps, il travaille essentiellement in situ, dans une économie de moyens permettant d’échapper, en partie, aux contraintes économiques. Il accumule différents matériaux et problématiques à la fois littéraires, chorégraphiques et plastiques, lors de performances en public. Il écrit alors un texte qu’il utilise à différentes reprises, dont le titre, à lui seul, résume la démarche de cette période : Topographie des Forces en Présence. Depuis 2011, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée La Suite dont les deux premiers épisodes (Sus à la bibliothèque ! et Les Protragronistes) ont été créés au Théâtre de Vanves dans le cadre du festival Artdanthé. En 2013, création de Bodies in the Cellar, puis Médail Décor en 2014, troisième épisode de la série. En 2015, il crée une adaptation pour la scène des Lettres de non-motivation de Julien Prévieux. En juin 2016, il fait une lecture publique de Galoooooop ! aux Subsistances pour le festival Livraisons d’été 2016.

Autour du spectacle

BABEL
Vendredi 10 février
Rencontre-discussion avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

WORKSHOP’BRUNCH
Samedi 11 février de 10h30 à 12h
1h30 d’atelier avec Maud Le Pladec, suivie d’un brunch en compagnie de l’artiste.
Tarif : 16 € par personne (workshop + brunch)
En savoir +

Partager

Tarifs

10 € / 12 € / 14 €

Dates & horaires

jeu 9 février 2017 / 20:00

ven 10 février 2017 / 20:00

sam 11 février 2017 / 20:00

Durée

1h10 environ

Avertissement

Le spectacle contient des infrabasses et des effets de lumières stroboscopiques.

Dans le cadre du festival

le-moi-de-la-danse-17