Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2016 - 2017
Pr Programmation

Magali Chabroud – bIÖffique théâtre

Ce qui subsiste, brève histoire d’ici

Samedi 1er et dimanche 2 avril 2017

Visite insolite

Présentation

Que se passe-t-il derrière les murs, les espaces et les fenêtres des Subsistances ? Magali Chabroud et l’équipe du blÖffique théâtre explorent les villes depuis des années à la recherche de brèche dans le réel, d’éclat poétique dans le quotidien. Nous lui avons demandé de créer une visite guidée des Subsistances entre histoire réelle et rêve éveillé. À sa suite nous glissons dans une archéologie imaginaire : une recomposition sensible du passé.

Parcours

Directrice artistique du blÖffique théâtre, en résidence au Théâtre de Vénissieux-Scène régionale Rhône-Alpes durant trois saisons, Magali Chabroud est l’autrice depuis 2008 de République la libre (en partie brisée), une déambulation dans les espaces collectifs d’un immeuble habité ; Les quelques jours de l’œuf – conte inachevé raconté pendant quatre jours à un quartier.
Elle travaille comme comédienne notamment sous la direction de Christophe Perton, Franck Berthier, Paul Alliot, Philippe Faure, Françoise Maimone, Géraldine Bénichou, Hervé Peyrard, Luc Charreyron, Manuel Péreira, Valérie Zipper,… Depuis 1992, elle conçoit, écrit et met en scène avec Valérie Zipper Enquête de lumière et Lune à part dans le cadre de la fête des lumières de Lyon, édition 2005 et 2006.
En 2006, elle crée la compagnie blÖffique théâtre. Sa création République la libre (en partie brisée), spectacle déambulatoire dans les espaces collectifs d’un immeuble autour d’un montage de textes issus de l’art brut et d’autres textes au langage réinventé, a vu le jour lors du festival Les Invités de Villeurbanne puis lors du week-end ça valse aux Subsistances.
Le travail de sa compagnie porte sur la création de formes théâtrales contemporaines dans des lieux non dédiés à la représentation (immeubles, squares, rues et espaces publics en général). Magali Chabroud est à la recherche d’une poétique qui ne nie pas le réel mais se développe en parallèle du quotidien pour en donner une autre lecture : forcer le réel à nous proposer autre chose, créer une brèche de fiction dans le quotidien. Depuis, d’autres spectacles ont été portés par l’équipe du blÖffique théâtre, tandis que Magali Chabroud continue de collaborer avec d’autres artistes et compagnies comme Ilotopie et la fondation SLM.

Note d’intention

« Petite marche pour regarder.

Je ne sais pas si vous savez mais il y a un sanctuaire dans la ville d’Isé qui est l’un des plus vénérés au Japon. Ses fondations datent du 1er siècle. Tous les 20 ans, ce sanctuaire est rasé de façon rituel et reconstruit. Quelque soit l’année où vous irez, il n’y a aucune pièce de la structure qui a plus de 20 ans mais les japonais vous diront que le sanctuaire est vieux de 2000 ans… au début ça fait bizarre mais ça me paraît parfaitement logique.

Il sont bien morts ceux qui nous ont précédés mais quelque chose d’eux est écrit dans ces pierres et ces bâtisses.

Et moi? Je suis encore vivante.

Il est où le plaisir que l’on prend à observer le patrimoine? Il est où notre plaisir de la vieille pierre? En quoi ça me parle? En quoi ça me raconte une histoire? Est ce que ça me parle de moi? Est ce que ce plaisir est ressenti par tout le monde? Est ce que ça dépend de la culture qu’on a? Le patrimoine, la vieille pierre, est-ce que c’est un plaisir du dépaysement ou de la reconnaissance? Un plaisir de la rencontre ou des retrouvailles?

Je suis encore vivante. Et vous aussi. Alors on marche, on regarde, on imagine ».

Magali Chabroud

Partager

Tarifs

Gratuit, sans réservation

Dates & horaires

sam 1 avril 2017 / 15:15

sam 1 avril 2017 / 18:00

dim 2 avril 2017 / 14:25

dim 2 avril 2017 / 17:00

Dans le cadre du festival