Saison 2013 - 2014

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Saison 2013 - 2014

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Sp Spectacles

loom

Yuval Pick (France / Israël)

Du 28 janvier au 1er février 2014

Création  Danse / Musique

yuval_une_romain_etienne

Présentation

« La structure musicale agit comme un déclencheur de la recherche de la musicalité du mouvement. Au cours du travail de création, la partition de Nico Muhly est tour à tour intégrée au processus, puis à certains moments totalement délaissée. Les deux structures rythmiques, musicale et chorégraphique, possèdent donc une vie propre et singulière qui permet l’existence d’un dialogue riche entre les deux médiums. » Yuval Pick

Loom en anglais signifie faire surgir, ou tisser. L’enjeu de cette pièce pour Yuval Pick est de faire émerger de manière très organique la danse de la musique mais aussi la musique de la danse. Dans un vocabulaire chorégraphique renouvelé, il s’essaie à faire entrer les spectateurs au cœur de la partition.

Yuval Pick est le directeur du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape. Danseur, il débute à la Batsheva Danse Company puis entreprend une carrière internationale de danseur-interprète. Il a participé à la première édition d’Aire de Jeu avec David Lang en 2010. Pour la pièce loom, son travail chorégraphique est accompagné par la jeune pianiste Marion Jacquard, médaille d’or au concours de Piano du CNSMD de Lyon.

Partitions : Drones & Piano


À NOTER DANS VOS AGENDAS

Retrouvez Yuval Pick très prochainement au CCN de Rillieux-la-Pape
Avec Folks, pièce pour 7 danseurs créée pour la Biennale de la Danse 2012.
Les 13 & 14 février à 20h30
Tarifs : 7/10 €
Réservations : Espace Baudelaire / 04 37 85 01 50
En savoir +

Distribution

Chorégraphie : Yuval Pick
Regard extérieur : Sharon Eskenasi
Interprètes : Madoka Kobayashi, Anna Massoni
Musicienne : Marion Jacquard (piano)
Musique : Nico Muhly
Partitions : Drones & Piano
Lumières : Nicolas Boudier
Régie lumière : Gabriel Guénot
Costumes : Aude Bretagne

Production : Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape / Direction Yuval Pick
Coproduction, création et résidence : Les Subsistances

Le Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, la Ville de Rillieux-la-Pape et le Département du Rhône.

Le chorégraphe

Né en 1970 à Petach-Tikva en Israël, Yuval Pick est reçu à la Bat-Dor Dance School à Tel-Aviv en 1987. En 1995, il entreprend une carrière internationale et rejoint la compagnie Tero Saarinen à Helsinki. Il gagne l’année suivante le Grand prix du Concours international de danse de Paris, puis participe à la création de Dal’Interno, de Carolyn Carlson. Sa première pièce Kvedim est primée au Festival Gvanim de Tel-Aviv en 1997. Yuval Pick entre en 1999 dans le Ballet de l’Opéra National de Lyon où il interprète les pièces de Mats Ek, William Forsythe et Jirí Kylián. En 2002, il fonde la compagnie The Guests à Lyon et présente le solo Cotton crown pour la Biennale de Venise.

Depuis il signe des pièces marquée par une écriture complexe du mouvement, accompagnée de fortes collaborations avec des compositeurs musicaux et où la danse propose un équilibre sans cesse remis en cause entre l’individu et le groupe comme dans Popular Music (2005), Strand Behind (2006), 17 drops (2008) ou plus récemment Score (2010), créée aux Subsistances à Lyon. En 2011, Yuval Pick est nommé à la direction du Centre Chorégraphique de Rillieux-la-Pape où il succède à Maguy Marin. Il crée en 2012 la pièce No play hero aux Subsistances, dans le cadre de l’édition 2012 du festival Aire de jeu. Sa dernière pièce, Folks (2012), conçue pour 7 danseurs, a été créée pour la Biennale de la danse de Lyon.

Note d’intention

La perception de lieu de la musique de Nico Muhly par Yuval Pick se concrétise à travers sa structure. A la manière d’un échafaudage auquel il aurait à charge de donner chair. Les partitions du compositeur constituent alors autant d’espaces à investir par le mouvement. Le dépouillement structurel de Muhly se prête à une recherche qui appelle une démarche presque anthropologique. Le duo que met en œuvre Yuval Pick s’apparente au dévoilement, par le geste, d’une énergie mettant l’accent sur une expression dionysiaque.

Cette quête est donc celle d’un mouvement axé sur le centre du corps. Les mouvements périphériques sont écartés au profit de la recherche d’un moteur interne du mouvement ancré dans le torse et le bassin. La pièce se structure à partir de cette volonté de dévoilement et d’une dynamique qui s’apparente à la respiration humaine, alternant inspirations et expirations. Plus que l’amplitude du geste, c’est le rythme du mouvement qui structure la forme de la pièce et dialogue avec la musicalité du corps.

La structure musicale agit comme un déclencheur de la recherche de la musicalité du mouvement. Au cours du travail de création, la partition de Nico Muhly est tour à tour intégrée au processus, puis à certains moments totalement délaissée. Les deux structures rythmiques, musicale et chorégraphique, possèdent donc une vie propre et singulière qui permet l’existence d’un dialogue riche entre les deux médiums.

Comme souvent, la question des interprètes est fondamentale pour Yuval Pick. Il a choisi de créer ce duo pour Anna Massoni et Madoka Kobayashi qui sont devenues les deux principales dépositaires féminines de sa philosophie du mouvement. Depuis plusieurs années, elles accompagnent son parcours d’auteur chorégraphique. L’intensité de leur incarnation permet à Yuval Pick d’approfondir sa quête d’un geste artistique généreux et libre de toute concession.

La musicienne

Marion Jacquard, issue d’une famille de musiciens se dirige dès ses cinq ans vers le piano. Après des études au CNR de Paris dans les classe de Chantal Fraysse et Emanuel Mercier, elle intègre une classe de Perfectionnement auprès de Romano Pallottini et obtient son prix en 2006 avec les félicitations du Jury.

En 2010, Marion Jacquard est admise au CNSM de Lyon dans la classe de Denis Pascal, devenue la classe de Marie-Josèphe Jude. Elle travaille également la musique de chambre aux cotés d’Emanuel Strosser.

Curieuse d’aborder un large répertoire, Marion fait partie de différentes formations, on la retrouve avec le violoncelliste Raphael Zekri et bénéficie des précieux conseils d’Anne Gastinel. Elle participe également à la collaboration du duo Miroirs à 2 pianos avec Jamal Moqadem. Leur duo les amène à se produire dans de nombreux festivals, et notamment celui de l’abbaye de Sylvanès en août dernier où ils étaient dirigés par Michel Piquema.

Amoureuse de la voix, elle se produit régulièrement avec divers chanteurs et travaille depuis 2012 à l’Opéra de Lyon. Elle accompagne également différents ensemble vocaux.

Riche de ces diverses expériences, elle est invitée à travailler avec la Danseuse étoile Agnès Letestu en 2010.

Enfin, petite fille du généticien Albert Jacquard, pendant de nombreuses années Marion et son grand-père ont été invités à partager leurs convictions et passions mettant en évidence l’apport réciproque de la pensée scientifique et de la musique lors de divers conférence-musicale à Bruxelles, Montréal, Québec, Stokholm, Paris et Clermont-Ferrand. Elle a joué un rôle important dans le film Empreinte de Guy Beaucher consacré à celui-ci. Ils ont ensemble parrainé en janvier 2013 l’exposition sur les « liens intergénérationnels » à l’hôtel de ville de Paris.

Autour du spectacle

LES 3 AUTRES CRÉATIONS DU FESTIVAL :

Laurent Chetouane
15 Variations autour de l’ouvert

Yasmeen Godder
Titre en cours

Kyle Abraham
Frail


+ WORKSHOP’BRUNCH
Samedi 1er février à 10h30
Atelier de danse ouvert à tous animé par le chorégraphe Yuval Pick, suivi d’un brunch.

Partager

Tarifs

8€ pour tous

Dates & horaires

mar 28 janvier 2014 / 19:15

mer 29 janvier 2014 / 21:45

jeu 30 janvier 2014 / 19:15

ven 31 janvier 2014 / 21:45

sam 1 février 2014 / 19:00

Durée

25 minutes environ

Téléchargement

Feuille de salle

Dans le cadre du festival

logo_aire-de-jeu