Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique - Lyon
Théâtre / Danse /
Cirque / Musique

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2012 - 2013

Être homo en Turquie

Romain Etienne / Item

Du 24 au 25 novembre 2012

Montage multimédia

© Romain Etienne / Item

Présentation

Thématique : Les identités sexuelles

Être Homo est un projet photographique collectif débuté en 2006 qui s’intéresse à la situation de la communauté LGBT (Lesbian, Gay, Bi and Trans) dans le monde.
Romain Etienne et cinq photographes (Franck Boutonnet, Marc Bonneville, Bertrand Gaudillère, Elisabeth Rull, Martin Barzilai) ont interrogé (par le prisme de la question LGBT) la question des droits humains à travers 15 pays pour mettre en images une identité sociale et sexuée, individuelle et collective, qui se vit dans des cadres législatifs, sociaux, politiques et religieux hétérogènes.

Quelle organisation ? Quelles revendications ? Quel fonctionnement ? Quels liens entre elles ? Quelles différences ? Autant de questions posées, en France, en Argentine, en Uruguay, en Turquie, en Roumanie, en Russie, en Allemagne, au Cameroun, en Pologne ainsi qu’en Martinique et que nous entendons poser en Inde, en Chine, en Egypte, en Afrique du Sud et aux États Unis.

Ce travail dresse le portrait d’une réalité où dialoguent les différences, et propose une réflexion plus large sur les notions de stigmatisation, de discrimination, d’acceptation et de tolérance. Un questionnement de fond pour une liberté de forme qui s’autorise à croiser les regards et les singularités afin d’élargir le champ d’exploration.

Une diffusion multiforme où le travail du photographe est enrichi par des compétences transversales permettant d’investir de nouveaux formats de rencontrer de nouveaux publics et de développer des outils pédagogiques afin de favoriser le dialogue et lutter contre l’homophobie.

Distribution

Son et montage : Christina Firmino / Item

Ils ont dit

« Notre travail est circonstancié et ne se veut pas exhaustif. Il est le résultat d’une réflexion qui nous pousse à constater en images les différences concrètes d’une réalité complexe où s’entremêle enjeux sociaux, politiques ou moraux. Il raconte l’histoire d’hommes et de femmes qui dans la réalité de leur quotidien sont confronté à la stigmatisation, ce qui soulèvent cette question qui a présidé à l’élaboration de ce travail : qu’est ce qu’être homo ? En tant que photographes nous apportons une réponse, la nôtre, pour rappeler qu’aujourd’hui les inégalités demeurent. » Collectif Item

« Être homo. Un mot, de multiples significations, autant d’implications et de conséquences… Être homo c’est avant toute chose aimer quelqu’un du même sexe, vivre des histoires d’amour, des rencontres. C’est une préférence, une orientation sexuelle, qui, une fois assumée devient trop souvent l’unique identité. D’être humain, on devient être homo. Un glissement facile, presque évident au regard de la norme sociale qui pour mieux s’affirmer cloisonne et catégorise, segmente et stigmatise. Être homo signifie donc faire partie d’une minorité et n’avoir de droits que ceux accordés à cette dernière. Comment s’affirmer, se faire entendre, ou tout simplement exister en tant qu’homo. Qu’est ce qu’être homo aujourd’hui ? Une question simple pour une réalité complexe qui derrière un terme générique englobe une multitude de problématiques. Le cadre économique, social, religieux ou politique imprime son discours et impose ses contraintes. L’hétérosexualité comme norme, l’homosexualité comme marge. Un état de fait avec pour corollaire son lot d’injustices et d’aberrations. Si en France les revendications se situent du côté de la reconnaissance de la famille homo parentale ou de l’égalité des droits il est des pays ou les luttes s’apparentent plus à un combat, celui de vivre sa sexualité librement pour qu’être homo n’implique plus de vivre caché et hors la loi ! Ici, on tolérera, voire on acceptera une sexualité qualifiée de différente, tandis que là-bas, elle sera jugée amorale, anormale ou pathologique, et à ce titre sera répréhendée, ou tout simplement illégale. Certains états se doteront d’un appareil législatif permettant de sanctionner les discriminations à l’encontre de cette « minorité » tandis que ce même appareil gouvernemental contredira sa démarche en ne reconnaissant pas aux couples homos les mêmes droits qu’aux couples hétéros, sur des questions aussi diverses que le droit parental, l’adoption ou le droit de succession.
L’homosexualité interroge, divise, et trop souvent, effraye. » Collectif Item

Autour du montage

Médias

Partager

Tarifs

Entrée libre

Dates & horaires

sam 24 novembre 2012 / 15:00

dim 25 novembre 2012 / 15:00

Dans le cadre de