Les subsistances

Creative research laboratory - Lyon
Theater / Dance / Circus / Music

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2016 - 2017
Pr Programming

Pamina De Coulon

Fire of emotions: Genesis

Jeudi 29 juin 2017 à 21h et vendredi 30 juin à 21h30

Performance

Présentation

Dans un flot de paroles continu, Pamina de Coulon nous invite à penser le voyage dans le temps. Elle nous entraîne dans une pensée élastique, qui va de Pythagore à Einstein, de la science-fiction à la sorcellerie. Elle dit qu’il « suffit du bon angle pour aborder n’importe quel sujet avec n’importe qui », et aime dire que ses performances sont en quelque sorte des « essais parlés ». Elle nous embarque dans l’aventure d’une pensée vivifiante, joyeuse, solide sous ses airs loufoques.

Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

Note d’intention

De la responsabilité individuelle et collective de notre rapport au temps
Et si les militaires et les scientifiques étaient déjà (presque) en mesure de voyager dans le temps ?
Dès qu’ils y arriveront, rien n’empêche de croire que, quelques dizaines d’années plus tard, le voyage dans le temps sera possible pour tous ; comme ce fut le cas pour l’accès à Internet, les drones et ainsi de suite… Quelle société aurons-nous alors ? Que sera le temps à proprement parler ?
Et si tout le monde passe son temps à aller corriger le passé ou à jeter un coup d’œil préventif au futur, qu’en sera-t-il du présent ? De notre vivre ensemble dans ce présent ? Existera-t-il encore seulement, ce présent ? Peut-être ne sera-t-il plus que le règne des pauvres et des peureux ?
Et si l’on pourra aller corriger le passé, pour-quoi se contenter du passé lointain ? On pour-ra revenir en arrière tout le temps, changer la phrase sur laquelle l’on vient de se quitter, changer de réaction, de décision, refaire sa vie encore et encore…
De nos jours, notre culpabilité, nos responsabilités, notre conscience fonctionnent exactement comme elles le font car justement nous ne pensons pas qu’il soit possible de revenir en arrière, et de recommencer. Nous agissons comme nous le faisons car nous ne croyons pas au voyage dans le temps.
Admettons que ce soit possible. Qu’adviendra-t-il alors de notre surmoi ? Cet hélicoptère de protection qui nous dicte ce qu’il est juste et pas juste de faire. Si nous pouvons revenir en arrière et modifier toutes nos actions (et leurs conséquences), alors nous pouvons tout nous permettre ! Et le pire est à craindre… Même la littérature d’anticipation a choisi de ne pas réellement s’attaquer à cette question de la démocratisation du voyage dans le temps !

The clocks are ticking…
Ces « projections » sur le voyage dans le temps sont également intimement liées à des questionnements politiques personnels sur notre relation au temps, dans nos sociétés néolibérales occidentales, où tout serait (apparemment) devenu une question de temps.
Pour certains, le temps n’attend pas et les lois temporelles ne peuvent simplement pas être remises en question : si tout va plus vite, nous devons donc également aller plus vite. Pour d’autres, par contre, il est impératif de reprendre le temps de prendre son temps.
À travers ces questions épineuses et parfois galvaudées, je vois finalement un autre enjeu majeur : ne pas tomber dans une nostalgie exacerbée, ne pas se laisser porter par l’idée que tout était mieux avant ; laissons une chance au futur de faire ses preuves en quelque sorte.

Distribution

Conception et interprétation : Pamina de Coulon
Création lumière et régie : Simon Stenmans
Conseils dramaturgiques : Hannes Dereere
Couture : Samuel Dronet et Laurence Drevard
Accompagnement artistique : L’L

Diffusion : Sylvia Courty / boom’structur
Production : BONNE AMBIANCE
Coproduction : L’Hippodrome-Scène nationale de Douai/Tandem Douai-Arras.

Parcours

Pamina de Coulon (1987) est une auteure-performeuse d’origine suisse. Une pratique qu’elle a d’abord développée à la Haute École d’Art et de Design de Genève (2007-2010), sous l’enseignement e.a. de Yan Duyvendak, Christophe Kihm, Josep-Maria Martín, Lina Saneh… Avant cela, elle avait dit les textes des autres au théâtre pendant quelques années et obtenu un baccalauréat en arts visuels. En 2011, elle arrive à Bruxelles où elle entame une première recherche à L’L qui va mener à la création de sa troisième pièce : Si j’apprends à pêcher je mangerai toute ma vie. Parallèlement, Pamina a suivi un master en gestion culturelle à l’ULB (2011-2014). Son intérêt pour les démarches collaboratives et le développement d’un champ artistique expérimental durable a fait que, depuis fin 2012, elle est également codirectrice artistique du BÂTARD festival à Bruxelles. FIRE OF EMOTIONS: GENESIS est le fruit de sa deuxième recherche dans le cadre de L’L.

paminadecoulon.ch

Vidéo

Boom’structur

L’enjeu de boom’structur est d’inventer avec de jeunes artistes du spectacle vivant des nouveaux processus de création, en travaillant sur des modes d’exploration en dehors des schémas traditionnels de production, leur permettant d’expérimenter et de se professionnaliser. Un lieu pour développer son langage, questionner ses certitudes en toute liberté et sans risque et ce, sur la durée.

Partager

Tarifs

Tarif spécial Entrée des artistes
5 € / spectacle
20 € / pass 7 spectacles

Dates & horaires

Thu 29 June 2017 / 21:00

Fri 30 June 2017 / 21:30

Durée

1h

À noter

Spectacle à partir de 15 ans.

Spectacle proposé par

Dans le cadre du festival