Les subsistances

Creative research laboratory - Lyon
Theater / Dance / Circus / Music

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2016 - 2017
Re Resident artists

Collectif Hybris

Compagnie lyonnaise

Du lundi 5 au samedi 17 juin 2017

Accueil-studio

Présentation

Le collectif Hybris est accueilli en Accueil-Studio aux Subsistances du 5 au 17 juin pour son projet Taking care of baby.

Le collectif Hybris est un collectif d’artistes et association de production créé en 2014, qui travaille sur les différents aspects de la création contemporaine en réunissant quatre artistes permanents lyonnais porteurs de projets individuels et collectifs. Les artistes permanents et associés (une quinzaine de personnes) partagent une vitrine commune qui permet un rayonnement coopératif du travail de chacun. En favorisant les rencontres ainsi que le partage d’idées, de biens et de compétences, le collectif s’attache à une dynamique d’invention portée par la richesse de sa pluridisciplinarité.

Le projet

« Le syndrome de Leeman-Keatley ou SLK est un désordre psychiatrique rare qui affecte principalement de jeunes mères d’enfants en bas âge : une mère aimante tout à fait normale est amenée à faire subir des actes de cruauté à son propre enfant, allant jusqu’à entraîner, dans les cas les plus extrêmes, la mort du bébé. De nombreuses jeunes mamans sont dans un état de sensibilité exacerbé au monde qui les entoure, ce qui les amène à être affectées plus profondément que la moyenne par des évènements locaux ou internationaux. »

Taking care of baby parle d’une maladie dont notre monde est atteint : celle de la surinformation, de la course médiatique, du “tout va mal” en gras et en première page dans nos journaux. La maladie du buzz.
Comment nous, humains et citoyens, prenons-nous en charge cette maladie ? Quel est notre degré de résistance face à elle ? Comment gérer ces flux incessants et enivrants d’informations sur notre planète entière ? Pouvons-nous y arriver ?
C’est cela que questionne Dennis Kelly à travers ce fait divers : cette femme qui est en sur-réaction face à cette communication beaucoup trop présente est suspectée d’avoir tué ses enfants par empathie, pour les protéger de ce monde.

Dennis Kelly ne dit pas que tout est perdu, parce qu’il ne pose aucun jugement sur ses personnages. Il relate, il expose, il nous met face à cette réalité qui est la notre en usant magnifiquement de la fiction et avec une sensibilité complexe ; grâce à elle il rend à chacun de ses protagonistes une légitimité aussi attachante qu’impardonnable.

Nous avons décidé de montrer et de faire entendre cette pièce pour ce qu’elle a d’humain et de monstrueusement quotidien mais surtout parce qu’elle apporte des questions sans jamais donner le moindre indice d’une bonne réponse.

Parcours

Jean-Charles Baravian, créateur vidéo
Né en 1991, Jean-Charles a initialement suivi une formation de photographie durant deux ans à Paris puis à Lyon. Les connaissances qu’il a acquises lui ont permis de se tourner plus tard
vers la vidéo. Passé par Bruxelles, il a participé là bas à de nombreux tournages amateurs et semi-professionnels. De retour à Lyon, Jean-Charles est cadreur sur plusieurs courts métrages et réalise la vidéo pour des spectacles de théâtre (collaboration avec plusieurs compagnies, notamment issues de l’Académie de Limoges).

Marine Behar, comédienne
Après un master d’Économie et Sciences sociales à l’Université Paris Dauphine, elle intègre une école de théâtre, Le Studio de Formation théâtrale, à Vitry-sur-Seine où elle travaille avec Sandrine Lanno, Vincent Debost, Sabrina Baldassara et Florian Sitbon. Parallèlement, elle travaille en prison, au centre de détention Sud francilien de Réau pendant 3 ans et anime des ateliers de Théâtre avec L’Indicible Compagnie, La Ferme du Buisson et Joël Jouanneau. Elle entre ensuite au Conservatoire de Lyon et travaille avec Pierre Kuentz, Magali Bonat, Lancelot Hamelin, Philippe Minyana et Stéphane Auvray-nauroy.

Romain Blanchard, comédien
Il commence une formation de comédien à l’école de la Scène sur Saône à Lyon, et poursuit au Conservatoire de Genève puis au Conservatoire de Lyon. Il travaille notamment avec Raphaël Defour, Julio Guerreiro, Juan Anto-nio Crespillo, Magali Bonat, Pierre Kuentz, Philippe Minyana, Stéphane Auvray-Noroy.

Alex Crestey, comédien
Alex Crestey est comédien, metteur en scène, pianiste, coiffeur et plus récemment auteur. Il est avant tout passionné par l’Humain, l’art et l’art vivant. Il se forme au Conservatoire de Nantes puis de Lyon. Très sensible à la prégnance de la musique sur scène il approfondit sa réflexion autour des liens entre corps, son et espace. Ainsi est né son premier spectacle Ex Machina, un théâtre visuel et d’atmosphère créé en 2014 au théâtre de L’Élysée puis joué au festival des Nuits d’Eté en 2015. Plus tard il participe à la création de l’Assemblée Sauvage, compagnie lyonnaise menée par Alban Dussin. En tant que comédien il a joué avec Gilles Pastor, Richard Brunel, Benjamin Groëtzinger, Amine Kidia… Autant d’artistes et d’univers variés avec lesquels il aime travailler et cultiver sa diversité.

Elodie Guibert, metteure en scène
Elle partage sa pratique théâtrale entre la mise en scène et le jeu. Elle a d’abord suivi la formation du DEUST Théâtre de Besançon de 2010 à 2012, elle a ensuite joué dans Madame de Sade de Yukio Mishima, Au but de Thomas Bernhard, La voix humaine de Jean Cocteau mis en scène par Manon Falippou. Elle a créé deux spectacles jeunes publics Raconte-moi une histoire de sorcière et Gu-drun Space Kitchen avec Lise Autran, avant de rentrer en 2014 au Conservatoire de Lyon et d’en sortir en juin 2016. En 2017, elle travaille sur deux mises en scène Taking Care Of baby de Dennis Kelly et une écriture de plateau avec deux comédiennes, Pauline Drach et Lucille Marianne (création en cours). En avril 2017, elle jouera dans les Molière de Vitez de Gwenael Morin.

Noémie Kirscher, comédienne
Elle commence par une formation de danse classique et contemporaine en Alsace. En 2011, elle poursuit par une formation théâtrale au conservatoire de Colmar en parallèle a des études d’Arts du spectacle à la faculté de Strasbourg. Elle traversera des oeuvres comme La Mouette de Tchekhov, L’Intruse de Maeterlinck mis en scène par Françoise Lervy-Jolly. En 2014, elle intègre le conservatoire de Lyon et travaille avec Magali Bonat, Laurent Brethome, Pierre Kuentz, Philippe Minyana, Stephane Auvray-Nauroy. Elle partage sa pratique artistique entre le jeu et l’écriture.

Antoine Mazauric, comédien
Il a d’abord obtenu une licence et validé une première année master en arts du spectacle à l’université Paul Valéry, Montpellier III. Il y jouera Littoral de Wajdi Mouawad, mis en scène par Jean Yann Verton ainsi que Le Fou Rire Des Lilliputiens de Fernando Arrabal mis en scène par Vincent Dufour, ces deux spectacles étant conjointement présentés lors du festival Lehrstück en 2014 au théâtre de la Vignette à Montpellier. Il est ensuite admis au conservatoire d’art dramatique régional de Lyon de 2014 à 2016.

Savannah Rol, comédienne
Savannah Rol commence le théâtre au conservatoire de Chambéry dans la classe de Claudie Bertin, puis elle entre en 2013 au conservatoire de Lyon dont elle sort diplômée en 2016. Elle y travaille avec Magali Bonnat, Philippe Sire, Kerrie Szuch, Stéphane Auvray-Nauroy, Philippe Minyana, Laurent Brethome, Sébastien Jaudon et Claire Marbot. Elle y rencontre des personnalités avec qui elle poursuit sa recherche artistique, elle joue notamment dans les scènes émergentes lyonnaises des textes d’Harold Pinter, Werner Schwab, Dennis Kelly.

Lucas Samouth, créateur lumière
Lucas a étudié au DMA Régie lumière à Besançon et en licence 3 et master 1 Études théâtrales à l’Université Rennes II. Il travaille désormais en tant qu’éclairagiste et régisseur lumière
avec le groupe vertigo (Dom Juan, Love & Information) , la Zamak Compagnie (Shopping & Fucking, Une Puce Epargnez là) et À Corps Rompus (Krach) et en tant que technicien lumière à l’opéra de Lyon. Il a également participé à la création du collectif d’installations de rues Kronophage et participe à l’organisation du festival Lunatic au sein de l’association Mal Lunée.

Quentin Thirionet, créateur sonore
Musicien, titulaire d’une Maitrise en Musiques Appliquées Aux Arts Visuels, Quentin s’est progressivement tourné vers la composition de musique à l’image, porté par sa passion du spectacle vivant. Il travaille ainsi sur de nombreux projets ralliant musique et scène, collaborant avec différentes compagnies de théâtre contemporain. En parallèle, il recherche les différentes teneurs et utilisations du son à travers l’exploration du matériau poétique, de la création multimédia, de l’installation et de la conception sonore.

Partager

Dates & horaires

Du 5 June 2017 au 17 June 2017