Les subsistances

Creative research laboratory - Lyon
Theater / Dance / Circus / Music

Les subsistances

Laboratoire international
de création artistique – Lyon

Archives - Saison 2017 - 2018
Re Resident artists

Camille Boitel

Du 8 au 18 janvier 2018

Accueil-studio

Présentation

Camille Boitel / Compagnie L’immédiat est accueilli en résidence aux Subsistances du 8 au 18 janvier 2018 pour la reprise de la Jubilation.

Dans cette discussion orchestrée par un artiste, plus d’une dizaine d’invités ont été convoqués pour nous aider à mieux comprendre en quoi la jubilation ne peut pas être comprise.
D’abord parce qu’elle n’a aucun intérêt : elle ne sert à rien.
Et puis qu’elle est bien trop légère pour pouvoir être pensée sérieusement – légère au point de ” foutre en l’air la gravité ” dans les deux sens du terme. Et aussi bien sûr, parce qu’elle est complètement idiote. Elle n’entend aucun ordre ni aucune logique, à la fois incontrôlable – ne s’attachant qu’à l’instant du désordre, jouissant bruyamment du ratage de l’absurdité et du vertige-, involontaire – ne venant jamais quand on l’attend, à l’affût de nos étourdissements, attaquant par surprise -, et incurablement irrégulière – changeant pendant que l’on est en train de s’arracher les neurones à essayer en vain de la théoriser.

Mais même si la jubilation semble avoir définitivement vexé le savoir et ridiculisé toutes les formes du sérieux, nous tenterons avec nos invités de la définir le plus précisément possible. Pourquoi nous jubilons ? – pour rien. Certes, mais il reste tant de questions :
– La jubilation est-elle futile ?
– Qu’est ce que la jubilation ?
– Est ce qu’on en connaît l’origine ?
– Quels sont les symptômes de la Jubilation ?
– Est-elle forcément musicale ?
– La jubilation est elle une sorte de maladie mentale ?
– Combien de temps peut durer une crise jubilatoire ?
– Que se passe-t-il à l’intérieur de quelqu’un qui jubile ?
– Peut-on vivre sans jubiler ?

Partager

Dates & horaires

Du 8 January 2018 au 18 January 2018